AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- forum fermé -
on continue ici: http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | .
 

 Sweet Morning Hyo-hyung ~ Pv : Jin Hyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wo de mingzhi shi
Zhang Ya Lun
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Sweet Morning Hyo-hyung ~ Pv : Jin Hyo   Sam 14 Sep - 16:33




Sweet Morning Hyo-hyung.

Lee Jin Hyo & Zhang Ya Lun.


Le matin se faisait toujours aussi rude ! Le soleil éblouissait mon visage, il m'aveuglait et comme d'hab je ne bougeais pas pour autant. Tantinet mazo, je laissais cette source de lumière me torturer pendant quelques minutes avant que je jette un coup d'oeil au réveil. Il était tôt certes, mais je devais bouger les fesses afin de préparer le déjeuner à Hyung. D'ailleurs, je me demandais si il avait pointé le bout de son nez dans l'appart ? A en juger le silence, la réponse fut très vite établie. Pas un chat hein ? Un soupir s'échappait de mes lèvres, mon rôle de dongsae allait débuter dès que mes pieds toucheraient le sol. Je me redressais dans mon vaste lit, craquer mes muscles à travers un bâillement jonchant la pièce illuminée. Comme dans mon habitude, je prenais tout le temps nécessaire sans me préoccuper des secondes qui défilèrent. Après tout, je n'étais pas obligé d'assister aux cours ce matin. C'est ainsi que j'agissais comme une limace, une bonne grosse limace traînant ses paluches sur le parquet. Un autre bâillement et un grattage de fesse, mon état apathique se dissipait rien qu'en songeant au réveil de mon aîné. Ma nature à embêter mon entourage prit le dessus et comme toutes les matinées où je restais à l'appart en présence de mon hyung, je venais à le réveiller par mes propres moyens.

Je finis par quitter ma chambre afin de me glisser telle une souri dans celle de Hyo-hyung. Une source de lumière m'aidait dans ma quête du réveil, révélant le passage jusqu'à son lit. Un sourire se marquait sur mes lèvres et mon âme de petit diable prit le dessus. Sans l'accord de mon aîné, je plongeais dans ses draps. D'ailleurs celui-ci ne bronchait même pas ! A croire qu'il était trop préoccupé au pays des rêves. Je me demandais bien quel genre d'absurdités parcourraient son esprit ? Un moment euphorique entre les bras d'une nana bien gaulée ? Ou alors un gars ? Je ne me souciais pas de son orientation, car étant aux basques d'un mec H24, je venais à croire que je possédais également de drôles d'attirances pour le même sexe. J'haussais les épaules face à cela, reprenant ce que je m'apprêtais à faire au plus vieux. Diable on étouffait de chaud sous sa couette et imposer ma présence dans son lit, n'allait guère arranger les choses. Fin bref tant pis, mon idée me poussait à vouloir embêter ma victime. Sans plus attendre, je me collais à Hyo-hyung mon torse nu contre son dos tant dis qu'il restait inerte. Une bonne situation pour encercler sa taille de mes bras et il m'en donna facilement l'accès. Mes lèvres près de son oreille, je pris un ton de voix charnel exprimant quelques gémissements afin d'accompagner son rêve. - Hummm Hyo... Moment cocasse, j'accentuais le tout en passant ma main sous son T-Shirt, explorant ses abdos et les tracer du bout de mes doigts. Mon dieux ! Je pouvais jalouser le plus vieux de posséder ses merveilles, contrairement à moi qui n'avait que de la mousse au chocolat. Une mine boudeuse s'installait sur mon visage, mais je ne devais en aucun cas oublier ma mission du matin.

Décidément Hyo-hyun n'était pas décidé à bouger un petit doigt ! Je refusais de déclarer forfait. - Hyo... continus... Je me mordais la lèvre inférieure, étouffant ses rires qui menacèrent de s'échapper et pris l'initiative d'effectuer des petits cercles sur son ventre. Qui sait, il finira par se réveiller face aux chatouilles nan ? Cependant, je m'amusais tellement qu'il serait dommage de mettre un fin à ce petit jeu ! Trop gourmand sur les bords, je remontais mes caresses vers son torse bombé lui aussi... A ce rythme je finirais par détester mon corps de maigrichon. Ash que c'était frustrant d'avoir son aîné aussi bien gaulé ! - Humm. Un autre gémissement et voilà qu'enfin il répondait à mes taquineries. Il était temps n'est-ce pas ? Quel hyung...

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Lee Jin Hyo
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 08/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sweet Morning Hyo-hyung ~ Pv : Jin Hyo   Dim 15 Sep - 2:12



lazy mornings


Ses doigts se faufilaient sur ma peau dénudée tandis que ses hanches ondulaient au dessus de mon bassin docilement plaqué au matelas désormais partagé. Dans cette réalité que je savais purement imaginaire, je ressentais tout. Les odeurs parvenaient à mes narines et ainsi je pouvais humer la chaleur et la passion qui régnaient en maître dans la pièce. Je pouvais voir et me souvenir de chaque détail, anticiper mes mouvements et les contrôler sans pourtant avoir la moindre incidence sur ceux de mon bourreau. J'entendais sa respiration, saccadée certes mais sans tonalité précisément définie. Mon fantasme n'avait pas de visage, pas de définition physique exacte ni de voix perceptible et reconnaissable. Ses traits étaient abstraits mais fins, soignés mais incertains. Et pendant que ses lèvres se heurtaient aux miennes, je tentais d'entrevoir ses yeux que je savais pourtant dissimulés derrière ce ruban noir, symbole de notre différence et de son indifférence. Pas d'yeux, pas d'âme. Mon fantasme était l'ébauche abstraite de mes pensées les plus perverses.

Et puis, mon colocataire, cet adorable idiot de Ya Lun, entra dans la pièce. Il aurait pu être si discret si la porte n'avait pas émis ce petit grincement, discret mais caractéristique, lorsqu'il la poussa afin de libérer le chemin jusqu'à ce sésame que j'appelle mon lit chéri. J'ouvris un oeil, vexé d'avoir été sorti d'un rêve aussi génial que le dernier, puis le referma sans pourtant daigner lui prouver ma bonne foi. Non mais. Les draps remuèrent un peu, le sommier aussi -parce que monsieur n'est pas si délicat que ça- et le contact se fit naturellement. Je souris, silencieusement, le laissant effleurer mon buste du bout de ses phalanges pour apprécier chaque cercle qu'il entreprenait avec. Et lorsqu'il commença à accompagner ses taquineries de gémissements, certes à la base moqueurs, la torture commença. Aaah, putain espèce d'imbécile. Pourquoi tu me fais ça à moi, hein ? Mes lèvres se pressèrent et je pris une grande mais silencieuse inspiration. Si il savait à quel point le ton qu'il prenait me rendait cinglé. Ya Lun avait beau être mon Dongsaeng, je ne lui ferais pas de pitié. La tentation serait bien trop grande pour retenir mes ardeurs, à ses risques et périls. Alors finalement, j'ouvris à nouveau les yeux puis grimaçai.

« Tu me donnes des idées pas très catholiques, Zhang Ya Lun. »

Je me tournai vers lui après s'être dégagé de son étreinte puis lui adressai un sourire digne de ce grand machiavel que j'étais. Il valait sans doute mieux pour lui que je fracasse son délire matinal avant que ça ne parte plus loin, même si cette idée me déchirait le coeur. Non mais, sérieusement, regardez moi ça. Qui n'aurait pas envie de serrer ce bout de chou contre lui et de le garder le plus longtemps possible contre son torse pour le dorloter et le câliner ? Viens là, grand fou, que je puisse enfin associer un visage au dessin orgasmique qui s'affairait à effectuer une danse parfaite et circulaire au dessus de mes hanches. Puis, si tu ne veux pas, alors je t'infligerai le même sort que tu m'as réservé quelques minutes auparavant.

« Sinon ... T'as pas honte de t'attaquer à un pauvre homme assoupi et sans défense ? » J'affichai un sourire en coin puis me redressai sans le quitter du regard. « Tu dois répondre de tes actes. Immédiatement. »

Mes mains se glissèrent jusqu'à ses côtes qu'elles chatouillèrent sans relâche. Elles passèrent sous son cou et ses bras, descendirent jusqu'à son ventre jusqu'à ce que je me retrouve officiellement en position de force en me plaçant à califourchon sur lui. Je m'assis lourdement sur son abdomen en abandonnant la torture, croisant finalement mes bras contre ma poitrine. Mes sourcils effectuèrent des mouvements hautains, prouvant ma domination face à ce misérable vermisseau à peine sorti du nid qui osait attaquer le seul et unique maître du pent-house. Mon regard se fixa dans le sien tandis que je mis tout mon poids dans ma victoire physique. Et pour plus de précaution, j'attrapai Queenie, mon chaton, et l'allongeai sur les yeux de Ya Lun afin de l'aveugler. Je pris aussi soin de caler ses bras entre mes mollets et ses côtes afin qu'il ne puisse faire aucun mouvement suspect ou symbolisant sa rébellion déterminée.

« C'est qui le patron maintenant ? »

Moi, quelle question. Moi. Bien évidemment.

 
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Zhang Ya Lun
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sweet Morning Hyo-hyung ~ Pv : Jin Hyo   Dim 15 Sep - 12:05




Sweet Morning Hyo-hyung.

Lee Jin Hyo & Zhang Ya Lun.


Finalement Hyo-Hyung donnait un signe de vie par le retentissement de sa voix, je lâchais prise afin qu'il puisse se réveiller en douceur. Enfin... je l'avais poussé à ouvrir les yeux avec tant de délicatesses (rire). J'étais fier d'être emmerdeur de première, de jouer à ces petits jeux pour en tirer de la moquerie, mais avais-je songé aux conséquences ? J'étais loin de me douter que le plus vieux n'allait pas tarder à rappliquer. Il se retourna dessinant un sourire parfait sur son visage fraîchement éveillé. J'admets trouver un certain charme chez lui, ses lèvres fines et ses traits enjolivés. Ash ! Je devais arrêter à tout prix de relooker son visage au risque de trouver hyung à mon goût. Malgré tout, c'était mon modèle, celui à qui je veux ressembler plus tard et avoir ses abdos de rêves. Oui j'aimais faire fixette sur ses tablettes à croquer, car tout simplement il avait une telle chance de les posséder. Je faisais du sport, de la danse, toutes ces activités physiques afin d'opter le même résultat que mon aîné et malheureusement rien ne fonctionne. Je boudais encore laissant le plus vieux émerger encore jusqu'à ce qu'il prenne de nouveau la parole. Je ne pouvais m'empêcher de sourire niaisement à ses dires, mais effacer rapidement celui-ci lorsqu'il s'agissait de "répondre à mes actes". Qu'entendait-il par là ? J'appréhendais en étant à la fois amusé. Avait-il une idée bien précise derrière la tête ?

Il ne perdait aucun temps pour m'infliger sa punition. Ses mains se baladèrent sur mes côtés, m'ôtant quelques frissons suivis par des chatouilles une fois qu'elles atterrissement dans mon cou ainsi que sous mes bras. Une torture de plusieurs secondes où j'essayais tant bien que mal de m'échapper. J'effectuais des roulades de droites à gauche refusant de crier défaite. Lutter, résister pour au final m'affaiblir sous le poids de mon hyung. Il me chevaucha sans aucune gêne ce qui m'obligeais à rougir légèrement. Son visage sur mon abdomen et son regard droit dans le mien, je boudais de mécontentement face à ma défaite. Malheureusement, ce n'était que le début et sans m'y attendre il m'aveugla avec son chat. Drôle de vengeance tout de même et pourtant celle-ci fonctionnait parfaitement. Ignorant de tout ce que mon aîné pouvait me faire, il bloqua ma défense en emprisonnant mes bras avec ses mollets. - Haaa Hyung... marmonnais-je dans les poils de son animal de compagnie. Je soufflais plusieurs fois afin que cette boule de poils ôte son pelage de mon visage, mais rien n'y fait, elle avait décrété de prendre ses aises !

Un sourire diablotin marquait mon visage lorsque mon aîné venait à me poser sa question. - Es-tu si sûr de toi Hyung ? J'ai eu comme cette envie d'exprimer un rire machiavélique dans toute la pièce, mais je me tus, remuant mes hanches afin d'avoir un brin d'espoir pour qu'il tombe. En effet, j'étais déterminé à le battre à son tour à son propre jeu bien qu'il avait beaucoup plus d'avantage sur cette partie. Mon corps toujours prisonnier du sien, il luttait de toute ces par des coups de bassin virulents !

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Contenu sponsorisé

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: Sweet Morning Hyo-hyung ~ Pv : Jin Hyo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweet Morning Hyo-hyung ~ Pv : Jin Hyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- WE DREAM OUT LOUD - :: résidences :: Zhang Ya Lun-