AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- forum fermé -
on continue ici: http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | .
 

 GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wo de mingzhi shi
Shu Xiu Lian
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 08/09/2013
Citation : “ We look up at the same stars, and see such different things.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Sam 14 Sep - 19:06

get out
" I don’t need you, I will kick you "
Une simple soirée entre pote. c'est vraiment ça qu'ils appellent une simple soirée ? Quelques verres ont suffit pour transformer cette soirée en fiesta de malade. J'ai sûrement dû fumer quelque chose aussi pour avoir fini dans cet état là ; c'est simple, je me souvenais plus de rien. Le noir total. Je me rappelais juste qu'on venait d'être gradué et qu'on avait prévu de célébrer ça tranquillement entre potes. Car avec les études terminées, certains continueront en études supérieurs, d'autres iront travailler. Bref. Je me rappelle que l'un d'entre eux avait sorti un joint. Quelle idée. Je me rappelle pas y avoir goûter mais, faut croire que ça a suffit pour me défoncé. Aish. Mes potes sont tellement cons.  Tout cela explique donc pourquoi je n'ai plus souvenir de tout ça. Et encore moins de mon passage à l'agence de location de petit(e)s ami(e)s. Comment ai-je pu y mettre les pieds à cette stupide agence. Y a que les cons qui ont besoin de ce genre de chose pour se trouver quelqu'un dans sa vie. Comme si louer quelqu'un leur permettra de trouver le grand amour. J'ai beau ne pas aimer cette agence, il faut croire que j'en suis devenu client...

Sommeil profond, j'étais encore de rêver. Confortablement installé dans mon lit, je sentais quelque chose. Comme si j'étais bercé dans les bras de quelqu'un. Bizarrement c'était confortable. J'avais pas aussi bien dormi depuis longtemps. Mais quelque chose clochait. Je me rendis alors compte qu'il y avait quelqu'un dans mon lit. Étrange, je vis seul pourtant... En sursaut, j'ouvris les yeux - ceux qui me bousilla les yeux, n'étant pas habitué à la lumière du soleil - et vit ce jeune homme qui était si proche que moi. Proche, oui il était complètement collé à moi. Mais c'est quoi ce bordel ?! Par réflexe, je le poussa alors pour qu'il s'éloigne de moi et me leva du lit. « Mais putain, t'es qui toi ?! » Me rendant ensuite compte que je ne portais que mon boxer, je tira la couverture vers moi pour cacher mon corps de sa vue. Qui était-ce ? Un pervers ? J'étais bien trop paniqué, ne comprenant rien à la situation. « Qu'est-ce que tu fous là ? Pourquoi t'es chez moi ?! » Nan pas possible. J'invite rarement les gens chez moi pour ne pas qu'ils se doutent que je sois riche. Alors comment un inconnu a pu arriver ici ? « Et puis, pourquoi t'es dans mon lit bordel ? » Me dites pas que j'ai passé la nuit avec un mec. Impossible... Impossible !
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bao Tao Xin
blackjack ♡ the botoxed bitch
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : Cause I knew you were trouble when you walked in
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Dim 15 Sep - 1:36


get out, i don't need you
xiulian feat taoxin.

 



Coup de téléphone. Tu regardes rapidement de qui est cet appel. L’agence. Tu te relèves en sursaut de ton lit miteux. Tu décroches, le souffle court. S’ils t’appellent, c’est que ton profil intéresse quelqu’un. Bon signe. Très bon signe. Tu rassembles tes affaires rapidement dans un grand sac qui te sert quand tu quittes l’hôtel pour aller dormir chez quelqu’un un temps. Une fois terminé, tu paies ta chambre et fonce dans le métro en direction de l’agence le plus rapidement possible. Tu salues précipitamment la secrétaire et te dirige vers le bureau de l’entremetteuse en charge de ton dossier. Tu te retrouves face à deux types complétement pété et tu comprends au bruit dans la salle d’attente qu’ils sont surement plusieurs dans l’autre pièce. Apparemment, un des deux te veut toi. Tu comprends assez rapidement duquel il s’agit. Xiulian apparemment. Défoncé comme il est, facile de lui faire signer ce que tu veux comme clauses. Un peu trop d’ailleurs. Au final, l’hébergement il s’en occupe. Parfait. Donc tu repars avec lui. Parfait. En arrivant, tu le regardes s’enfoncer dans sa connerie en faisant tomber les clés à terre et tu finis par l’aider à ouvrir la porte de son logement pour le faire entrer. Tu cherches sa chambre et l’aide à s’assoir sur son lit. Tu le laisses là quelques minutes pour explorer l’appartement. Bordel. C’est super luxueux. Ton instinct de kleptomane te dictes de chiper des trucs que tu pourrais revendre pour te faire de la thune facile mais pour le moment, tu cherches ce qui te servira de chambre. Et tu tombes sur une seconde pièce, totalement en bordel. Une chambre transformée en placard surement. Bon. Partage de chambre donc. Tu retournes dans sa chambre et le trouve endormis, les jambes encore au bord du lit. Il est complétement mort. Tu poses ton sac dans un coin et entreprend de lui retirer ses vêtements pour le mettre au lit. Puisqu’apparemment tu vas rester un moment avec lui, autant en prendre soin n’est-ce pas ? Une fois terminé, tu te glisses à ses côtés et l’observe un moment avant d’éteindre la lumière. Il est pas moche comme gars. Et tes paupières se ferment.

Inconsciemment dans la nuit, tes bras se sont enroulés autour de son corps. Xiulian. Alors que le soleil commence à piquer tes paupières, tu le serres un peu plus contre toi, comme pour repousser ces rayons aveuglant mais soudainement, tu te retrouves poussé en arrière. Tu ouvres grand les yeux pour trouver Xiulian debout à côté du lit, son regard posé sur toi. Il te demande qui t’es. Putain. Il a tout oublié ? Il tire alors la couverture sur lui et tu te retrouves en boxer, sans aucune protection. Tu te relèves difficilement et t’assois en tailleur sur le matelas, étirant tes bras. La bosse qu’on distingue facilement sous ton boxer montre que tes rêves étaient fort sympas cette nuit. Il t’en pose des questions ce mec. Trop même. Il te donnerait presque mal au crâne. « Tu ne te souviens de rien ? Hier soir, t’as signé un contrat à la lianqing corporation. Je suis ton faux petit-ami à partir de maintenant.. » Tu regardes le bracelet que l’agence t’as mis au bras. Jaune. Trop de sentiments envahissent ton customer. Pas bon. « Est-ce que tu pourrais essayer de vider ton esprit histoire que la couleur de mon bracelet redevienne normale ? Je voudrais pas perdre mon salaire quand même… » Tu vas pas t’amuser à dire des conneries. C’est lui qui a presque tous les droits sur le contrat alors tu vas pas tenter le diable. « Je te propose de prendre une douche, t’habiller, me laisser faire de même et je te raconterais tout ça autour d’un café ? » tentes-tu en te grattant l’arrière du cou avec une sourire gêné.


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Shu Xiu Lian
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 08/09/2013
Citation : “ We look up at the same stars, and see such different things.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Dim 15 Sep - 18:44

C'était juste une blague. Si mes potes m'avaient fait ça, c'était juste pour plaisanter. Une blague à leur façon. Une manière de me faire chier amicalement. Je pouvais déjà imaginer leur réactions si je me mettais à leur gueuler dessus - ce qui arrivera très prochainement - ils me diraient de ne pas prendre ça au sérieux, que je stress trop. Oui forcément, le problème vient de moi. Et non pas de leur stupidité. Aish. Quel con. J'aurai dû savoir que ça allait se terminer comme ça. Merde. En attendant le mec n'a pas l'air aussi gêné que moi. À ce que je vois il avait facilement pris ses aises cette nuit. Il s'installe dans mon lit et dort avec moi en m'enlaçant, comme si c'était normal. C'était d'ailleurs cela qui m'avait réveillé. Cette présence et ce corps collé à moi. Je trouvais ça apaisant, habituellement je dormais seul, alors cette présence m'avait fait me sentir bien. Du moins jusqu'à ce que je reprennes mes esprits. Je m'étais certes tué les yeux mais, je pouvais pas rester là dans mon lit aussi calmement alors qu'un inconnu m'attrapait. À peine réveillé, je le harcelais de questions, sans même lui laisser le temps de répondre en enchaînant les unes après les autres. En me camouflant avec la couverture, j'avais laissé le jeune homme complètement découvert. Ça n'avait pas l'air de tellement le gêné, mais ce n'est pas ce qui m'importait. Je le fixais, essayant de faire appelle à ma mémoire mais en vain. Je ne l'avais jamais vu. Je le connaissais pas. J'ai dormi avec un inconnu ? Je commençais à stresser. Je levais les yeux au ciel lorsque je vis cette bosse sous son sous-vêtement. Alors c'est ça, j'ai dormi avec un pervers ? J'suis foutu. L'inconnu s'était alors mis à ouvrir la bouche, me répondant calmement. Un peu trop calme justement. J'étais le seul à trouver cette situation complètement glauque ? Bref, il m'informait que j'ai signé un contrat avec l'agence lianqing. Lianqing ? J'avais déjà entendu ça quelque part... C'est alors que ça me revient. Il s'agissait de cette agence que je trouvais stupide. Cette agence de location que je critiquais de temps à autre, ne comprenant pas pourquoi les gens y faisaient appel. Je restais bouche bée. Moi, je suis vraiment allé dans cette agence pour louer un petit ami. UN PETIT AMI. C'est encore pire. Tellement pire. J'avais l'impression de tromper ma copine. Mon monde s'écroulait littéralement. Je... Je comprenais plus rien. En plein choc, je me laissais tomber sur le lit en m'asseyant au bord. Dos à lui, la tête entre les mains. Je ne faisais même plus attention à ce qu'il disait. La couleur du bracelet, je m'en foutais. « Je suis foutu... je suis foutu. » me répétais-je à moi même. Je me fichais également de son salaire. Tout ce qui m'importait à ce moment était ; pourquoi ? Pourquoi ce genre de chose m'était-il arrivé ? Je m'étais toujours habitué à ma vie banale et en étais très heureux. Mon "petit faux ami" me conseilla alors d'aller me doucher de me changer. Il me racontera tout ça calmement autour d'un café. Se foutait-il de ma gueule ? « Mh et pourquoi ne pas la prendre ensemble la douche pendant que t'y es ? » Colère, stress, peur. Tout se mélangeait en moi. « ...Je suis un peu sur les nerfs, tu vois. » m'excusais-je. Il n'y était pour rien après tout. Mais quelque chose m'embarrassait, j'hésitais même à le lui demander ou non tellement c'était gênant. Je tournais doucement la tête en sa direction pour le voir. « Est-ce que tous les deux, on a... Enfin tu vois quoi... » demandais-je gêné en le fuyant du regard. On a passé la nuit ensemble dans le même lit, alors oui je me demandais si quelque chose s'était passé entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bao Tao Xin
blackjack ♡ the botoxed bitch
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : Cause I knew you were trouble when you walked in
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Mar 17 Sep - 22:42


get out, i don't need you
xiulian feat taoxin.

 



La seule chose dont t’avais envie tout de suite, c’était t’enrouler de nouveau dans la couverture et dormir encore quelques heures. Parce que t’avais définitivement pas assez dormi. Pas assez du tout. Et la mine affolé de ton customer ne présageait rien de bon pour les heures à venir. Il ne se souvenait de rien. Le pauvre. Enfin pauvre toi surtout. Parce que tu te retrouves avec un gars que tu connais pas du tout et qui en plus, ne se souvient même pas du contrat qu’il a signé à l’agence. Mon dieu mon dieu, t’es pas sorti de l’auberge mon pauvre. Il va te falloir du courage pour le supporter. Quoi que. Il a pas l’air si méchant. Il est même pas trop mal foutu… Mais le plus important n’est pas là. Qu’il soit pas mal n’est pas la priorité. Il s’est assis dos à toi, sur le lit la tête entre les mains. Hm. Visiblement, t’es une erreur de parcours dans l’histoire. Ouais, t’es mal barré. Tu lui proposes de prendre une douche, de se changer et d’ensuite tout lui expliquer mais visiblement ça ne lui plait pas vu le dégradé de couleur qui défile sur ton bracelet. T’arrives plus à suivre tellement ça bouge. Ce système est fascinant. Mais là n’est pas le plus important. Tu as d’autres chats à fouetter que te préoccuper de ce fichu système. Il est tellement à cran, Xiulian, qu’il te propose d’un ton sec de prendre la douche ensemble. Oula. Ca va vraiment pas là. Faut qu’il se détende le gars, c’est pas en s’énervant qu’il va arranger les choses. Tu te grattes le cou, un air gêné au visage. On t’avait pas prévenu que t’allais devoir faire face à ce genre de chose. Trop compliqué comme situation. Aish. Comment faire ? Mais il s’excuse dans la seconde qui suit. Hm. Trop bizarre ce type. « Oh. T’inquiète pas, j’allais pas te suivre hein, j’attendrais gentiment mon tour t’en fais pas. » dis-tu, jouant avec les plis du drap house. Finalement, tu trouvais la situation de plus en plus gênante. Vivement qu’il aille prendre sa douche, que tu puisses sortir de cette chambre et aller préparer du café et de quoi manger. Tu ne bouges pas d’un pouce, ton regard fixant son dos nu plutôt pas trop mal sculpté. Tu devrais pas mater comme ça, c’est pas bien. Surtout qu’il a définitivement l’air de ne pas vouloir de toi. Et puis, tu vois sa tête se tourner vers toi lentement. Mon dieu, il va te tuer. En fait non. Heureusement. Il veut juste savoir si tous les deux vous avez. Vous avez quoi ? Tu penches la tête sur le côté, intrigué. Mais il ne termine pas sa phrase. Vous avez quoi ? T’es censé voir quoi ? Tu penches encore un peu la tête et pige enfin ce qu’il te demande. Tu pars dans un fou rire incroyable, libéré. Ce mec est terriblement drôle en fait. Tu reprends rapidement ta respiration, retenant tes côtes qui te lancent à cause de ton rire un peu trop expressif. « Oh non non. Il s’est rien passé. On est rentré, je t’ai amené jusque sur ton lit mais t’étais tellement torché que tu t’es endormi alors que je suis retourné chercher mon sac sur le pas de la porte. Je me suis juste dit que tu voudrais peut-être pas dormir avec cette tenue qui sentait pas super bon… » dis-tu, essayant de rester sérieux, en montrant les habits qu’il portait la veille que tu avais saignement posé sur une chaise non loin du lit alors que les tiens trainaient sur ton sac posé dans un coin. « Par contre, si tu prends pas ta douche en premier, moi j’y vais ! » dis-tu en sautant du lit avec agilité pour quitter la chambre rapidement. Ça lui laissera le temps de méditer à tout ça au moins. Tu trouves rapidement la première salle de bain et en y entre pour prendre une rapide douche. Quelques minutes sous l’eau, un peu de gel douche, tu rinces le tout et sort de la douche. Tu trouves une serviette dans un placard et t’essuie rapidement avant de te rendre compte que… T’as rien pris pour t’habiller. Hum. Boulet. Tu enroules ta serviette autour de ta taille et sort de la salle de bain, ton caleçon dans la main et tu retournes dans la chambre où Xiulian n’a pas bougé d’un pouce. Soit t’es trop rapide, soit il est encore sous le choc. « Réveille-toi Xiulan. Et vas prendre une douche, tu verras, ça fait du bien ! » dis-tu en lui tournant le dos pour aller chercher de quoi t’habiller dans ton sac. En espérant qu’il quitte rapidement la chambre pour que tu puisses te vêtir quand même.


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Shu Xiu Lian
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 08/09/2013
Citation : “ We look up at the same stars, and see such different things.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Lun 23 Sep - 18:50

Coup monté ? Caméra cachée ? Télé-réalité ? Je m'attendais à tout et surtout espérais que ce n'était qu'une blague qui ne durera pas. J'espérais voir débarquer mes potes en s'exclamant tout joyeusement qu'ils m'avaient bien eu, que c'était une plaisanterie. J'en espérais beaucoup. Peut-être même un peu trop. À peine s'était-on "rencontré" que je lui donnais droit à un réveil brutal. Je pouvais pas me calmer, surtout après avoir passé la nuit avec un inconnu. Je ne faisais pas attention au bracelet qu'il portait à son poignet et encore moins aux couleurs qui y défilaient. Peut-être avaient-elles une signification. Mais ne m'étant jamais intéressé à cette agence, je n'y connaissais pas grand chose. Alors qu'il essayait de me calmer, cela fit l'effet inverse. Prendre une douche ensemble. Il ne fallait pas être con pour savoir que j'étais pas sérieux et que j'étais complètement sur les nerfs. Mais je me rendis compte qu'il n'avait rien de mal, alors je tentais de m'excuser. Je ne fis pas attention au jeune homme qui semblait gêné de la situation et continuais de lui tourner le dos. Il me rassura qu'il n'allait pas me suivre et qu'il allait simplement attendre son tour. Au moins il n'avait pas l'air d'être con. Lorsque je me retournais pour lui faire face, il semblait surpris. Avait-il peur que je lui dise quelque chose ou ? J'osais à peine prononcer ces quelques mots, mais je voulais vraiment savoir si lui et moi avions fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Je ne me souvenais plus de la soirée de la veille, alors tout était possible. Surtout le pire. Mais il me rassura aussitôt en me disant qu'il ne s'était rien passé. Il m'expliqua même pourquoi j'étais si peu habillé. Je regardais mes vêtement qu'il avait plier avec soin. Il a l'air plutôt bien intentionné... Il faudrait vraiment que je réfléchisse avant d'aller boire quelques verres avec des potes. Et attendant, il me fit savoir qu'il allait prendre une douche. Je ne lui répondis pas et le laissa partir.

Perdu dans mes pensées, je n'avais pas bougé. Je me demandais ce que je devais faire. Devrais-je mettre Yueyou au courant ? Ou au contraire, il serait peut-être mieux de lui cacher tout ça le temps de régler cette histoire. Si elle l'apprenait, elle le prendrait très mal. On sort ensemble depuis un peu plus d'un an après tout, elle ne peut que mal le prendre. Je me torturais l'esprit à peser le pour et le contre lorsque mon téléphone vibra. C'était justement Yueyou. Alors c'était vrai, lorsqu'on pense tellement à une personne elle apparait ? J'attendis quelques secondes, hésitant à répondre ou non. Qu'étais-je censé lui dire ? Que j'ai dormi avec un mec que je ne connaissais pas ? Je décidais de laisser le téléphone vibrer. Elle finira bien par raccroché. Quelques secondes plus tard, voilà que l'inconnu débarquait de nouveau dans la chambre. Il ne portait qu'une serviette. Il avait déjà finit de se doucher ? Depuis combien de temps suis-je resté assis là ? Beaucoup apparemment puisqu'il me demandait de me réveiller. On pourrait presque dire qu'il avait affaire avec un cadavre. Tiens, Xiulian, il m'a appelé par mon prénom. Il connait mon prénom ? Ah oui, ce doit surement être lorsque je suis venu signer le contrat qu'on le lui a dit. Je le regardais, il avait l'air beaucoup plus calme que moi. Après tout il devait être préparé à venir habiter avec un inconnu... L'écran de mon portable s'alluma de nouveau, il s'agissait de ma petite amie. Je ne lui avais pas répondu, alors elle m'avait laissé un texto. « Yueyou... » chuchotais-je à moi même. Elle allait me tuer. Je me levai alors. Il fallait que je la vois. « Toi, tu... » Oui, lui. Que devais-je lui dire ? De rester là ? De partir ? Je n'arrivais pas à trouver une suite à ces mots. Puis là je me rappelai d'une chose ; je ne le connaissais pas. « Tu t'appelles comment déjà ? » Peut-être m'avait-il dit son nom, mais je ne m'en souvenais plus.  
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bao Tao Xin
blackjack ♡ the botoxed bitch
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : Cause I knew you were trouble when you walked in
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Mar 24 Sep - 16:48


get out, i don't need you
xiulian feat taoxin.

 



Puisqu’il n’avait pas l’air décidé à prendre sa douche en premier, t’avais fini par investir sa salle de bain pour prendre une rapide douche et… ben non, tu pouvais pas te changer puisque t’avais pas pris d’affaire de rechange avec toi dans la salle d’eau en fait. Hm. Bravo. Intelligent Tao. Tant pis, tu sors de la salle de bain simplement couvert de la serviette que tu as réussi à trouver dans un placard. Heureusement qu’il en avait d’avance, parce que sinon, t’aurais dû remettre ton sous-vêtement de la veille et bon, pas que tu sois super pointilleux là-dessus non plus, mais t’aimes pas vraiment remettre des habits sales après avoir pris ta douche, t’as besoin de sentir du propre sur toi quoi. Donc tant pis, tu sors de la salle de bain, la serviette enroulée autour de ta taille et tu retournes dans la salle de bain où Xiulian n’a pas bougé d’un pouce, à une exception près, il a désormais son téléphone dans les mains. Il veut déjà contacter l’agence pour briser le contrat ? Pourtant, la demoiselle hier a bien expliqué que c’était impossible. Ah oui c’est vrai, il ne se souvient de rien le pauvre. Tu t’approches de ton sac histoire d’y récupérer des fringues propres et surtout un sous-vêtement parce que visiblement, il sera pas très heureux de te voir à poil ton nouveau colocataire. Pendant que tu t’approches de ton sac, tu lui dis  de se bouger un peu, d’aller prendre une douche, que ça lui fera du bien mais il a l’air complètement ailleurs, dans ses pensées. Tu l’entends te parler. Toi. Tu. Oui, tu quoi ? Tu te retournes vers lui, intrigué. Qu’est-ce qu’il te veut déjà ? Te mettre à la porte ? T’es pas méchant comme gars mais il a signé comme quoi il prenait en charge ton hébergement donc il a pas vraiment le choix que de t’accepter chez lui ou de te trouver un appartement décent… Tu t’appelles comment ? Tu manques de t’étouffer avec ta salive. Il a déjà oublié ton prénom ? Génial. On est pas sorti de l’auberge tiens. « Taoxin. Mais appelle moi Tao, c’est plus rapide… » dis-tu en lui souriant. Bon, tu vas pas lui en vouloir, il est encore sous le choc, on va dire ça comme ça. Mais puisqu’il a toujours pas l’air décidé à prendre sa douche, tu cherches de quoi t’habiller rapidement dans ton sac. Sous-vêtement, débardeur noir et jean. Basique. Tu te retournes à nouveau vers Xiulian pour l’observer un moment. Il a l’air complètement paumé. « Je vais me changer. Tu devrais vraiment prendre une douche. Je vais quand même pas t’accompagner, t’es grand non ? » tu rigoles doucement en lui faisant un petit clin d’œil rieur avant de quitter une nouvelle fois la chambre pour retourner dans la salle de bain et enfiler rapidement les vêtements que tu t’es sorti. Tu coiffes rapidement tes cheveux récemment coloré en blond et tu sors de nouveau de la salle d’eau pour retourner dans la chambre. Décidemment, soit t’es trop rapide, soit il est vraiment lent mais il a la manie de ne pas bouger durant ton absence. Encore plus effrayant qu’un chien de garde. « Bon. Puisque t’as pas l’air décidé… » Tu te mets derrière lui et commence à le pousser vers la salle de bain, les bras tendu. Une fois dans la salle de bain, tu attrapes ses épaules et le secoue un peu. « À la douche Xiulian. Maintenant. Sinon c’est moi qui te donne la douche. » Tu hausses un sourcil, la détermination affichée au visage. Oui, t’es plus que sérieux. S’il ne se bouge pas et ne se réveille pas, c’est toi qui va le réveiller tiens.


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Shu Xiu Lian
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 08/09/2013
Citation : “ We look up at the same stars, and see such different things.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Lun 7 Oct - 18:58


J'avais l'impression d'être en pause, je bougeais plus. J'étais perdu dans toutes sortes de pensées. Entre temps, l'inconnu était allé prendre une douche, me laissant ainsi penser à Yueyou. Je n'avais même pas remarqué le présence du jeune homme, qui avait fini de se doucher, tellement j'étais préoccupé. Me réveiller ? C'est vrai que je devais avoir l'air endormi tellement je ne bougeais pas. Je n'étais toujours pas décidé à écouter l'inconnu qui me conseillait d'aller prendre une douche. La seule personne qui occupait mes pensées à ce moment-là était Yueyou, j'ignorais complètement le fake lover. Je devais aller voir Yueyou. Alors que je comptais lui dire de rester là - ou de partir - le temps que j'aille voir ma petite amie, je ne pus terminer ma phrase. Lui savait très bien comment je m'appelais, alors que moi j'ignorais complètement son nom. C'était assez gênant comme situation. Il devait sûrement me prendre pour un de ces mecs drogués qui ne souviennent plus de ce qu'ils ont fait la veille. Quelle honte. Même pas capable de retenir un simple nom. J'espérais ne pas avoir fait d'autres conneries que je pourrais regretter, histoire de ne pas aggraver mon cas. Au moins, je pouvais être sûr que lui et moi n'avions pas fait quelque chose de déplacé étant donné qu'il s'était gentiment chargé de me raconter ce qui s'était passé hier, juste après s'être -légèrement- foutu de moi. Habituellement, je ne laissais personne me rire au nez de cette manière, mais là, ce n'était pas ce qui me préoccupait le plus... Taoxin, c'est comme ça qu'il s'appelait. Il avait l'air assez souriant et pas trop chiant, c'est à se demander ce qu'il fout à l'agence. Je ne pris pas la peine de lui répondre, le laissant fouiller dans son sac. Je jetais un nouvel coup d'œil à mon téléphone portable, décidé à aller voir Yue. Ou au contraire, fallait-il qu'elle ignore cette histoire ? Je ne savais pas. La voix de Taoxin me réveilla, il me prévint qu'il allait se changer. Et me demanda une nouvelle fois d'aller prendre une douche. Je suis trop grand pour qu'il m'accompagne à la douche ? Qu'il est drôle. Et ce n'est pas son clin d'œil qui allait me faire sourire. Pendant qu'il était parti se changer, moi je... ne faisais rien. Je n'avais jamais autant douté sur une décision. Quelques minutes plus tôt, j'étais prêt à aller voir ma petite amie et maintenant j'hésitais, j'en doutais et pensais que c'était une mauvaise idée tout compte fait. Tao avait de nouveau débarqué dans la chambre sans que je ne l'ai remarqué. Je sentis ensuite ses mains sur mon dos, me poussant pour me faire avancer. On se dirigeait en direction de la salle de bain. « Qu'est-ce tu fous ?! » lui demandais-je tandis qu'il continuait à me pousser. On arriva alors à la salle de bain et là ses mains quittèrent mon dos pour aller se poser sur mes épaules et ainsi, me secouer. Il me mit alors en garde, si je n'étais toujours pas décidé à aller prendre une douche, c'est lui qui me la donnera. Il déconne là, pas vrai ? C'est pas parce qu'il affiche un air sérieux, qu'il l'est forcément. « Bouge toi de là. » J'étais tout aussi sérieux. À peine était-il arrivé qu'il comptait me les briser ? Je lui fis retirer ses mains de mes épaules. « Dégage. Tu me gênes... Faut que j'aille la voir. » dis-je froidement. Mais cette dernière partie m'était surtout dite à moi-même. J'avais vraiment besoin d'aller la voir. Du moins, c'est ce que je me disais sur le moment. Et tout ce que je voulais c'était que Tao me foute la paix et me laisse sortir d'ici.    
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bao Tao Xin
blackjack ♡ the botoxed bitch
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : Cause I knew you were trouble when you walked in
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Dim 20 Oct - 18:46


get out, i don't need you
xiulian feat taoxin.

 



Il a déjà oublié ton nom. Pas étonnant, vu l’air qu’il affiche et l’espèce d’état de statue dans lequel il se trouve depuis qu’il s’est littéralement jeté hors du lit à son réveil. T’as eu le temps de prendre ta douche et de t’habiller qu’il n’a toujours presque pas bougé. Un zombie ce type, incroyable. Ou alors ta présence le perturbe tellement qu’il en perd sa mobilité ? Il a tout de même fait un gros effort, il est debout désormais. Et puisqu’il a pas l’air motivé pour prendre une douche –ce qui lui ferait le plus grand bien pourtant, vu son état et l’odeur qu’il balade– tu passes derrière lui et commence à le pousser vers la salle de bain. Qu’importe qu’il ouvre sa bouche pour te demander ce que tu fou, tu l’amènes jusqu’à la salle de bain et une fois arrivé, tu le lâches avant de te mettre face à lui pour le secouer un peu. Il est temps de se réveiller, il va pas s’apitoyer sur son sort pendant des années, il va prendre une bonne douche et se réveiller rapidement. Il te demande de bouger, de dégager en gros, dégageant tes mains de ses épaules. Tu gênes. Ça, tu l’avais bien compris, en effet, que t’étais pas forcément prévu au programme. Mais il pourrait être un peu plus aimable. Il faut qu’il aille la voir ? La voir ? La. Ça implique une fille. Tu serais tombé sur… un hétéro ? Pauvre de toi. Vivement que ton bracelet se brise en fait, que tu sois vite débarrasser de lui. « Je ne sais pas qui tu veux aller voir mais je pense que pour ton bien, tu ne peux décidemment pas sortir dans cet état. Déjà, tu pues l’alcool, prends au moins la peine de te laver les dents. Ensuite, tes cheveux dégagent une odeur de clope tellement forte que même quelqu’un ayant perdu son odorat pourrait le sentir. Donc non, tu sortiras pas sans voir pris une douche. » Ton tons est catégorique et tu ne lui laisses pas le temps de répliquer avant de le pousser dans la douche et d’allumer l’eau qui lui tombe brutalement sur la tête. Tu recules le plus possible pour ne pas te faire éclabousser et tu attrapes le shampooing pour lui en coller sur la tête histoire qu’il soit obligé de rester dans la douche. Au moins, la pauvre personne qu’il a envie de voir ne subira pas l’odeur infecte de ses cheveux. Pour ce qui était de son haleine, il devrait se débrouiller seul quand même.


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Shu Xiu Lian
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 08/09/2013
Citation : “ We look up at the same stars, and see such different things.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   Mar 5 Nov - 19:52


Bon sang, est-ce que tout ceci était réel ? Ou n'était-ce qu'un mauvais rêve ? De longues minutes étaient passées et pourtant je n'arrivais toujours pas à digérer tout ceci. Si j'ai bien compris ; je vais devoir vivre avec un mec à partir de maintenant, un mec que je ne connais absolument pas et qui a dormis avec moi. Mon dieu, j'espérais que ce ne soit pas un mec pas net. Déjà qu'il a dormi avec moi une fois, ce devait être la fois de trop pour un type qui veut mettre sa bisexualité de côté et l'oublier. Imaginez-vous s'il voudrait encore dormir avec moi ? Oui, il n'y avait que ma chambre de libre mais tout de même, il s'était pas gêné lui. Mais pour le moment ce n'était pas ce qui me tracassait le plus, le jeune homme avait fini de se doucher et de se changer et il voulait que j'en fasse de même. Oui bien sûr, je sais très bien que cela ne pourrait que me faire du bien, mais sur le coup je ne pensais qu'à Yueyou. Et il faut croire que je n'avais pas les idées très bien en place puisque j'étais décidé à aller la voir et lui raconter tout ce qui s'était passé. Je voulais qu'elle me réconforte. Et qu'elle me fasse oublier ce qui s'était passé ici. Alors peut-être était-ce une bonne chose que Taoxin m'en empêche ? Je ne savais toujours pas ce qu'était le mieux ; tout lui raconter, ou lui cacher la vérité.

En attendant, le jeune homme me poussa jusqu'à la salle de bain, il semblait vraiment décidé. Et même si je lui disais de dégager de mon chemin, cela ne semblait pas le faire changer d'avis. Au contraire, il ne bouge pas de là et me fait remarquer que je pues encore l'alcool et la clope. C'est donc ça ? En plus du joint, mes potes m'ont fait boire ? En attendant, il ne me laisse le temps de répliquer quoique ce soit qu'il me pousse à la douche. J'agite mes bras pour me débattre et tenter de l'éclabousser un peu par la même occasion, pensant qu'il me laisserait tranquille après ça. Mais non, il a eu l'intelligence de reculer. « Casse toi ! » criais-je lorsqu'il me foutait du shampoing sur la tête. Lorsque l'eau me tomba sur la tête, cela me fit le même effet d'un réveil. Oui il fallait que je me reprenne et que j'arrête de me conduire ainsi. Je réalisais alors que ce Taoxin était toujours là. J'étais en train de me doucher devant un mec. Mais quelle journée. Après le lit c'est la douche. Mon dieu, quel acharnement. Baissant la tête, le rouge me montait aux joues. Je croisais les bras sur mon torse afin de me cacher un minimum car contrairement à ce qu'on pourrait croire ; j'ai toujours été timide et être si peu habillé devant un homme n'était pas dans mes habitudes. Heureusement que je portais encore mon boxer sinon j'aurais réellement fait une crise. « Tu pourrais me laisser s'il te plait... » Il devait très certainement me prendre pour un schizophrène à force de changer d'humeur comme ça, mais j'étais réellement gêné de la situation. « Je... préfère me doucher seul. »  Il n'avait pas à s'inquiéter, je n'allais pas m'évader de la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Contenu sponsorisé

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin   

Revenir en haut Aller en bas
 

GET OUT I DON'T NEED YOU + tao xin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- WE DREAM OUT LOUD - :: résidences :: Shu Xiu Lian-