AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- forum fermé -
on continue ici: http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | .
 

 sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Mar 17 Sep - 20:10




saeri and jae up
sometimes life it takes you by the hair





C'est ridicule, c'est pathétique, c'est misérable ; Je suis en train de marcher rapidement sous la pluie parce que j'ai tout simplement oublié de prendre le mien ce matin. J'me suis échappé de mon shooting pour une clope mais j'avais plus de clope et plus de gaz de toutes façon. C'est sans doute la goutte d'eau qui a fait exploser le vase ; parce que soyons clair, le mien débordait depuis un bon moment. C'est ridicule, c'est pathétique, c'est misérable mais j'suis tombée amoureuse. Ce sentiment était là depuis longtemps mais elle est partie puis elle est revenue et je savais plus quoi faire ce ces putains de sentiments, ils me faisaient peur alors j'ai tenté de m'en écarter le plus possible. J'ai pas l'habitude de tomber amoureuse moi, mon métier c'est de faire croire aux autres que je suis amoureuse, jouer la comédie, être quelqu'un d'autre. J'suis douée pour ça. Mais maintenant que les sentiments commencent à m'envahir, me noyer, c'est de plus en plus compliqué de faire comme s'ils n'existaient pas. Et le problème c'est pas le fait que ce soit réciproque ou pas voyez, le problème c'est qu'elle m'aime aussi, et moi j'ai peur. J'ai jamais eu aussi peur de perdre quelqu'un, j'vous jure. Elle est là à me dire que finalement, rien n'a changé et qu'elle ne partira plus mais moi, j'ai peur, c'est tout ce que j'ai ; la peur au ventre de la voir disparaître et de l'amour, de l'amour et encore de l'amour dont j'ai tenté de m'écarter le plus possible histoire de garder les idées claires.


Je traverse la route sans regarder, je marche depuis un moment déjà et je commence à être trempée jusqu'aux os. Je sens mon téléphone vibrer dans ma poche, c'est sans doute mon manager qui va me passer un savon ou quelque chose du genre. J'avais pas envie d'aller à ce putain de shooting de toutes façon et mon maquillage doit sans doute partir en couilles à cause de toute cette pluie. J'ai pris les transport en commun aujourd'hui mais j'ai perdu mon ticket de métro dans la journée. J'ai carrément la poisse aujourd'hui enfaite. Je tente de sécher mes larmes histoire de faire bonne figure parce que je compte pas rentrer chez moi. J'peux pas rentrer chez moi ; j'ai oublié mes clés chez moi et mon coloc rentrera sans doute pas avant demain soir. J'suis une sans abri pour vingt-quatre heures. C'est ridicule, c'est pathétique, c'est misérable n'est-ce pas ? Je commence à avoir froid, parce que je suis une frileuse par excellence... Il me faut un moment pour arriver chez Jae, sans compter les deux heures pendant lesquelles j'ai marché sous la pluie, sans doute une heure à pied ? Dans l'ascenseur, je tente de me calmer, sèche à nouveau mes larmes qui ont refait leur apparition et me dirige vers sa porte. Dès que je sonne, finalement, les larmes refont surface sans que je puisse faire quoi que ce soit et c'est misérable, mais c'est plus fort que moi. C'est plus fort que moi j'vous jure...

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Mer 18 Sep - 12:01





Sometimes life it takes you by the hair !

« Woo Jae Up & Byeol Sae Ri »
                         


Je détestais les jours de pluie qui me rendaient si mélancolique. Le ciel gris, l'humidité, le manque absolu de luminosité ... Je n'étais pas fais pour tout cela. Il me fallait du soleil et de la chaleur, sinon mon humeur était la première à  subir ma mauvaise foi devant ce temps.

Afin de remédier à l'ennuie qui me rongeait, je décidais de m'aérer l'esprit en lisant un roman que l'on m'avait fortement recommandé. Acheté il y a quelques jours, le pauvre ouvrage attendait toujours que j'ai le temps de l'examiner.

Tout en m'imprégnant des premières lignes, je m'asseyais confortablement sur mon sofa de cuir blanc. Bien que la lumière synthétique de la lampe agressait mes rétines, je ne cessais de m'abreuver des mots, entièrement plongé dans ma lecture. Même le bruit de la pluie qui tambourinait contre les carreaux ne parvenait pas à me faire lâcher prise.

Ce ne fut que lorsque la sonnette de mon appartement retentit que je daignais relever les yeux. Je pris quelques secondes afin de réfléchir à qui cela pouvait il être avant de poser mon livre ouvert sur la petite table de verre et d'aller ouvrir à mon invité surprise d'un pas lent, vexé d'avoir été interrompu dans ma lecture.

Mais quel n'en fut pas mon étonnement lorsque je découvris le visage inondé de larme d'une jeune femme à la chevelure rousse, que je reconnu immédiatement. Elle n'était autre que ma meilleure amie avec qui je ne comptais plus les années, une personne extrêmement précise pour moi.

Instinctivement, je me saisis de sa main frêle et la tirais contre moi pour l'enfermer dans une étreinte protectrice. J'avais agis si rapidement que je n'avais pas eu le temps de refermer la porte, ni même de lui demander la raison de sa tristesse, mais chaque chose en son temps.

Tandis que mes lèvres lui murmuraient que tout allait bien à présent, que j'étais là, auprès d'elle, ma main gauche vint caresser ses longs cheveux ondulés et humidifiés par la pluie, alors que la droite maintenait sa taille de guêpe contre la mienne. L'odeur délicieuse de son parfum s'imprégnait tout autour d'elle, m'envoûtant, comme à chaque fois qu'elle se trouvait si proche de moi.

Lorsque ses sanglots se calmèrent, je m'éloignais légèrement d'elle, sans pour autant la libérer de mon emprise. Je détaillais alors chaque parcelle de son visage de porcelaine dévasté par ses pleurs. Les dégâts auraient été moins importants si son mascara ainsi que son crayon n'avaient pas décidé de couler le long de ses joues rougies.

Je soupirais alors et m'emparais une fois encore de sa main pour la faire entrer. Après avoir refermé la porte, je la guidais jusqu'au canapé sur lequel je l'invitais à s'asseoir. J'attrapais rapidement une boîte de mouchoirs en papier sur la table basse et pris place à ses côtés. Je tirais donc un mouchoir de son étui et essuyais avec une infini délicatesse les vestiges de son maquillage.

- A quoi ça sert de se faire belle avec autant de maquillage si c'est pour devoir l'effacer avec des larmes ? Tu n'es pas belle comme ça, sourit un peu !

Comme pour illustrer mes propos, j'étirais ses lèvres pulpeuses avec mes pouces pour former un sourire. Certes, mes paroles ne paraissaient pas réconfortantes, au contraire, mais j'étais ainsi. Je n'étais pas très doué pour consoler les gens que j'aimais, alors je me contentais de dire quelques mots sans grande signification, mais qui prenaient tout leur sens dans mes pensés.

Suite à un doux sourire de ma part, je déposais un baiser contre son front et la bloquais une fois encore au creux de mes bras. Je me balançais doucement d'avant en arrière pour la bercer alors que je recommençais déjà à caresser ses cheveux.

- Qu'est ce qui ne va pas ?

Il était sans doute temps de passer au vif du sujet, de parler sérieusement et sincèrement. Elle pouvait tout me dire, et je le pouvais également. Elle n'avait pas à douter de mon amitié ni de ma compassion. La seule chose qu'elle pouvait redouter était sans doute mon esprit critique et véridique, bien que je me range toujours de son côté, alliant quelques conseils de mon propre avis.  

 


(c) fiche Century Sex
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Mer 18 Sep - 21:37



Jae et moi, ça n'a jamais été compliqué vous savez ? Jae et moi ça n'a pas toujours été comme ça ; on a été en couple pendant un moment, on a été sincère l'un envers l'autre avant de se rendre compte que c'était pas ce qu'il nous fallait. On était jeunes à l'époque et je me dis que ça aurait pu mal finir. Mais contre toute attente Jae et moi ça s'est bien fini, il est devenu une sorte de confident et vice versa. J'pourrais pas vivre sans lui, ce serait pas vivre, ce serait pas la même chose enfaite. Et quoi qu'il puisse en penser, je sais qu'il a besoin de moi aussi de son côté. J'ai juste le temps de lever les yeux vers lui qu'il m'attire dans ses bras ; j'ai un peu moins froid au contact de sa peau. Je ferme doucement mes yeux pour mieux entendre sa voix, comme pour monter le son et oublier tout ce qu'il se passe autour de moi. Et dans ma tête, je prie intérieurement pour qu'il ne fasse pas de remarque à propos de mon poids qui a sans doute de plus en plus chuté ces derniers temps ; le stress, la mauvaise humeur, elle elle elle et encore elle. Jae s'il te plait, ne fais pas de remarque à propos de ça, ça ne servirait à rien, ça n'arrangerait rien. Je profite de l'étreinte un moment avant qu'il ne ferme la porte de son appart et m'emmène vers le canapé. Je met un certain temps avant de m'asseoir car je suis trempée jusqu'aux os. Je regarde Jae Up s'éloigner puis revenir avec un mouchoir avec lequel il vient essuyer mes larmes. Ouais c'est vrai, à quoi ça sert de se faire belle pour pleurer comme ça au final hn ?


Malgré le fait qu'il tente de me faire sourire, je n'arrive à lui offrir qu'un faible sourire. C'est tout ce dont je suis capable, un foutu sourire sur commande raté. Mais le sien me réchauffe le coeur alors que tout le reste est en train de trembler. Je regarde la table basse avec attention à défaut de pouvoir le regardé pour le moment. Alors que j'ai l'intention de me lever pour me diriger vers la salle de bain et me débarrasser de ces vêtements mouillés, il me prend dans ses bras. Je tente de m'écarter histoire qu'il ne se retrouve pas mouillé lui aussi mais abandonne au bout de quelques secondes et passe mes bras autour de sa taille. Quand j'ai le sentiment que je suis un peu plus calmée alors je me met à parler calmement ;


Sae Ri - J'suis un véritable désastre humain Jae... J'suis pas douée pour tomber amoureuse mais tu vois... C'est le cas, ça me rend malade, elle me rend malade parce qu'elle est là à me dire qu'elle ne disparaîtra pas et... Et voila, ces putains de larmes sont en train de revenir. J'suis en train de tout foutre en l'air... J'suis en train de tout foutre en l'air Jae... Parce que j'ai jamais eu aussi peur... J'efface mes larmes du revers de la main en tentant à nouveau de m'écarter de lui


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 21 Sep - 11:01





Sometimes life it takes you by the hair !

« Woo Jae Up & Byeol Sae Ri »
                         




Lorsqu'elle fut apaisée, elle se décida enfin à parler, tandis que je m'amusais à entortiller mes doigts contre ses mèches humides.

J'suis un véritable désastre humain Jae... J'suis pas douée pour tomber amoureuse mais tu vois... C'est le cas, ça me rend malade, elle me rend malade parce qu'elle est là à me dire qu'elle ne disparaîtra pas et...

Un désastre humain ? Il ne fallait tout de même pas exagérer. Une tornade humaine, certes, mais c'est ce qui faisait son charme. Saeri ne serait pas Saeri sans son caractère de femme forte et trop fière pour tomber lâchement amoureuse, et comme elle venait de l'avouer, elle n'était pas douée pour cela.

Elle fut interrompu par une nouvelle vague de larmes qui vinrent entacher son magnifique visage de poupée. Je resserrais un peu plus mon emprise sur elle. Je détestais la voir dans cet état. Elle semblait si fragile …

J'suis en train de tout foutre en l'air... J'suis en train de tout foutre en l'air Jae... Parce que j'ai jamais eu aussi peur...
Chut ~ Ne dis pas de bêtises … C'est normal que tu ais peur, mais ne t'en fais pas, je suis là, moi. Je reste à tes côtés, hm ?


Je n'étais pas vraiment doué pour consoler les gens, et encore moins les personnes que j'aimais. Je ne savais jamais quels mots utiliser, alors je me contentais de paroles que je jugeais plus ou moins réconfortantes … Les expressions de bases, en quelque sorte.

Elle essaya vainement de se libérer de mon étreinte, mais je ne l'entendais pas de cette oreille. Je gardais la prison qu'étaient mes bras strictement fermée, de sorte à ce qu'elle ne puisse pas s'échapper.

Je ne savais pas qui était cette personne dont elle était tombée amoureuse, mais je lui en voulais énormément de la mettre dans un tel état. Rares étaient les fois où je l'avais vu autant désemparée, et cela me serrait le cœur.

Et … Puis je savoir qui a eut la chance de capturer ton cœur ?

Cette question me brûlait les lèvres. J'avais la curieuse envie de connaître l'identité de cette personne. J'espérais secrètement que se soit quelqu'un que je connaisse et que je puisse surveiller, car il était hors de question que je laisse le cœur fragile de ma Saeri à un parfait inconnu qui risquerait de la blesser. Non, il fallait que j'ai la possibilité de me renseigner sur cette personne afin de juger si oui ou non elle méritait l'intention de ma protégée.

Je relâchais doucement mon emprise et plantais mon regard dans le sien. Je ne lui laissais pas le temps de répondre que je me justifiais déjà.

Écoutes, je te fais confiance sur tes relations, je sais que ça ne me regarde pas … Mais tu sais à quel point je t'aime … Je veux être sûr que tu sois heureuse …

Sans plus attendre, je vins blottir mon visage contre son cou parfumé, la serrant une fois de plus contre moi. Je devenais faible dès qu'il s'agissait d'elle. Mais bien que les paroles que je venais de prononcer pouvaient porter à confusion sur mes ressentis, je serai toujours là pour elle, elle n'avait pas à en douter. Et même si la personne qui avait prit son cœur ne me convenait pas, je ferai tout de même tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'elles puissent s'unir, de quelque façon que se soit.
 


(c) fiche Century Sex
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 21 Sep - 11:54



Et puis il me dit qu'il est là lui, j'hoche silencieusement la tête en balayant rapidement mes larmes. Evidemment, que je ne lui dit pas que moi je partirai si la souffrance qui m'emprisonne finit par devenir insupportable, que si j'suis tellement déprimée, j'voudrais mourir. Il se mettrait à s'inquiéter pour moi et je n'ai pas envie qu'on s'inquiète pour moi. Il pourrait pas le supporter ; même moi je ne le supporte pas vraiment alors comment il pourrait le supporter hn ? J'ai pas envie de lui faire mal alors je la ferme, c'est ce qui semble être le mieux j'pense. Lorsque je tente une seconde tentative pour glisser en dehors de ses bras, c'est un échec, Jae a plus de force que moi, même un gosse de douze ans a plus de force que moi dans les bras, je pense. Les phrases de Jae sont vraiment simples, le genre de phrase qu'on entend souvent. Mais dans sa bouche elles prennent un peu plus de sens et c'est ce je j'avais besoin d'entendre. Parfois, les phrases compliquées sont inutiles, de trop, insuffisantes. Parfois, les choses les plus simples sont suffisantes. Elles me calment doucement.



Lorsqu'il me demande de qui il s'agit, un bref sourire s'installe sur mes lèvres. Il disparaît presque au même moment. Une chance, je pense pas que ce soit une chance qu'elle soit tombée sur moi Jae. Je pense pas que je lui facilite la vie ou quoi que ce soit depuis qu'elle sait que j'existe. Je pense pas que ce soit une bonne chose finalement. La preuve, si j'étais pas ici, je serait dans cette boîte de nuit, ou alors j'aurais opté pour une relation sans lendemain avec ces types qui te promettent le monde avant de se tailler dès que les ennuis se présentent, dès qu'il est question de sentiment. Ils auraient pas eu de soucis avec moi, tous mes sentiments se sont posés dans la case Shae. Il en resterait pas pour eux, absolument rien, juste du faux histoire de les laisser croire qu'ils sont importants. Les mecs ont un sérieux problème avec leur fierté hn... J'ouvre la bouche pour lui répondre mais il est plus rapide que moi, il s'écarte légèrement et s'explique. Je comprends, ne t'en fais pas, je pense. Après un temps d'hésitation, je finis par lui répondre en passant mes bras autour de son cou


Sae Ri - C'est une meuf, elle s'appelle Shae, on se connaissait depuis longtemps, depuis que j'étais aux Etats-Unis et elle dans un autre pays... Une relation à distance qui a fini par évoluer. Mais on a perdu contact et j'pensais plus jamais la revoir. Et puis on s'est récemment retrouvées ici, par hasard. Et là les choses sont devenues encore plus compliquées... Ou j'ai compliqué les choses en m'éloignant un peu d'elle parce que j'ai peur qu'elle disparaisse encore... C'est stupide hn ? J'suis stupide... Mais j'peux pas m'en empêcher.


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 21 Sep - 13:59





Sometimes life it takes you by the hair !

« Woo Jae Up & Byeol Sae Ri »
                         




Un léger silence s'installa entre nous. Étrangement, ce n'était pas le genre de silence durant lequel on appréhendait la réponse de l'autre, non, c'était un silence en attendant que l'autre sache quoi dire. De mon côté, je me contentais de patienter tout en respirant son odeur aromatisée.

Quelques minutes passèrent alors, avant qu'elle ne place ses bras autour de mon cou, alors que je me redressais doucement, devinant qu'elle s'apprêtait à répondre.

C'est une meuf, elle s'appelle Shae, on se connaissait depuis longtemps, depuis que j'étais aux Etats-Unis et elle dans un autre pays … Une relation à distance qui a fini par évoluer. Mais on a perdu contact et j'pensais plus jamais la revoir. Et puis on s'est récemment retrouvées ici, par hasard. Et là les choses sont devenues encore plus compliquées … Ou j'ai compliqué les choses en m'éloignant un peu d'elle parce que j'ai peur qu'elle disparaisse encore … C'est stupide hn ? J'suis stupide … Mais j'peux pas m'en empêcher.

Un sourire se dessina alors sur mon visage. Ce genre de réponse … C'était tout Saeri ! Il n'y avait qu'elle pour vivre des histoires aussi compliquées et avoir des relations tant ambiguës !

Doucement, je vins poser mon index contre ses lèvres rosées afin qu'elle ne dise pas plus de bêtises. J'étais heureux qu'elle connaisse cette personne depuis un certain temps déjà et que ses sentiments semblent réciproques, du moins, de ce que je croyais comprendre. D'un certain point de vue, je comprenais parfaitement sa réaction, mais de l'autre, ce n'était pas la plus judicieuse.

Mais non, tu n'es pas stupide ! C'est normal d'avoir peur … Mais si tu crains tant son départ … Pourquoi ne pas aller lui parler de ce qui t'effraie ?

Je savais pertinemment que mes paroles étaient dans la catégorie « cliché de base », mais je les pensais sincèrement. De plus, j'étais assez mal placé pour dire cela, moi qui avais tant de mal à confier mes sentiments à la personne concernée. Heureusement pour moi, il était rare que je tombe amoureux, mais les rares fois où cela se produisaient, il me fallait un certain courage et un certain temps avant d'avouer mes sentiments à la personne concernée, et Saeri était la personne la plus apte à pouvoir en témoigner.

Afin de la laisser répondre, je fis glisser mon index contre sa joue, avant qu'il ne soit rejoint par le reste de ma main. Bien que nous ne soyons plus ensemble, j'avais gardé cette habitude d'avoir des gestes tendres envers elle. J'aimais la prendre dans mes bras, caresser ses joues ou encore jouer avec ses cheveux, bien que cela me rende parfois nostalgique.

Alors que j'attendais sa réponse en contemplant son visage innocent, la sonnette de mon appartement retentie pour la seconde fois de la soirée. Je jetais alors un rapide coup d’œil à l'heure et me rappelais d'un détail. Le vendredi, à 19h30, j'avais pris l'habitude de me faire livrer un plat de nouilles au curry, si bien que le vendeur passait automatiquement m'apporter mon plat chaque vendredi, sans que je n'ai besoin de passer commande.

J'indiquais alors à mon hôte de m'attendre là tandis que j'allais chercher le repas. Après avoir payé le livreur, je revins aux côtés de mon invitée et lui présentait la boîte qui contenait les nouilles au curry.

Tiens, c'est pour toi ~ Tu n'as pas l'air de manger beaucoup en ce moment, alors au moins ce soir, laisse moi m'assurer que tu te nourris correctement !

J'avais en effet remarqué en l'étreignant qu'elle était plus fine que d'habitude, et ce n'était pas spécialement une bonne chose. Certes, dans le métier que nous exercions, il ne fallait pas être trop épais, mais il y avait tout de même une limite. Et puis, comme je lui avais déjà dit, les filles sans formes n'étaient absolument pas attirantes.

Je me rassis à ses côtés et lui souhaitais un bon appétit tout en posant ma tête contre son épaule, les yeux clos, afin de profiter un maximum de sa présence. A cause de notre métier aux horaires instables et des soirées, nos moments passés ensemble se faisaient rare, à mon plus grand damne.
 


(c) fiche Century Sex
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 21 Sep - 16:07



Lorsqu'il me parle d'aller la voir pour en discuter, un moment s'installe où je m'imagine avoir cette discussion avec Shae qui se ficherait sans doute de moi, qui s'énerverait ou qui ne dirait rien. Je crois que le pire, c'est le silence, son silence ; car le silence c'est l'indifférence, la plus grande insulte jamais prononcée, c'est tout et rien en même temps. Son silence bon sang, quand j'y réfléchis, il parviendrait à me détruire. Je secoue la tête, autant pour lui que pour moi avant de penser qu'il serait plus facile de faire une croix sur la clope. Largement.


Sae Ri - J'y arriverai pas... Non, je secoue la tête, j'y arriverai vraiment pas


La sonnette interrompt sa réponse et il finit par s'absenter un moment. Et j'en profite pour regarder à travers la fenêtre, il pleut toujours apparemment. Les gouttes de pluie tapent contre la vitre parfois, toc toc toc, ça ne s'arrête pas. Toute cette pluie reflète mon humeur actuelle. Je reviens m'asseoir à ses côtés lorsqu'il revient. C'est pour moi. Quand est-ce que tu as eu le temps de passer ce coup de fil Jae ? Quand j'étais en train de pleurer peut être ? Je souris faiblement lorsqu'il pose sa tête sur mon épaule. Je suis trempée jusqu'aux os, ça me revient rapidement alors je me redresse délicatement avant de me relever et lui dit en passant une main dans mes cheveux


Sae Ri - Moh... J'suis en train de bousiller ton canapé Jae... Je reviens hn ? J'prends une douche et je reviens.


Et puis de toutes façon, c'est pas comme si j'avais très faim hn ? L'interrupteur de la faim a été éteint par tous ces soucis. Je me dirige rapidement dans la salle de bain après avoir pioché dans son armoire quelques vêtements. Question d'habitudes qui ne partent pas. Après une douche rapide, j'enfile le pull qui arrive presque au niveau de mes genoux et tout le reste avant de revenir dans le salon après m'être plus ou moins séché les cheveux. C'est beaucoup mieux comme ça hn ? Entre la salle de bain et le canapé j'éternue légèrement, je crois que j'ai attrapé fois. Je suis le genre de personnes à tomber facilement malade. Merci maman papa, pour ce système immunitaire en carton. Je reviens m'asseoir à côté de Jae et soupire bruyamment avant de le regardé et dire sur un ton sérieux


Sae Ri - On partage, je vais pas te piquer ton repas hn. On partage sinon, je mange pas. Compris ? Je ne lui laisse pas le temps de répondre Attends, je vais chercher ce qu'il faut à la cuisine


Et bim, la gaffe de la journée. Je me ramasse aussi simplement que ça avant d'avoir atteint la cuisine et reste assise en tailleurs le temps que ça passe.


Sae Ri - C'est rien ! Je dis à distance C'est juste moi.




Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 21 Sep - 22:17





Sometimes life it takes you by the hair !

« Woo Jae Up & Byeol Sae Ri »
                         




Je n'eus pas le temps de profiter du confort que m'offrait son épaule qu'elle se redressa légèrement, passant une main dans ses longs cheveux.

Moh... J'suis en train de bousiller ton canapé Jae... Je reviens hn ? J'prends une douche et je reviens.

Quelle excuse bidon … Vraiment, il faudrait qu'elle songe à revoir ses tentatives de fuite. Je soupirais alors et m'étalais de tout mon long sur le canapé. C'est vrai qu'il était un peu humide, mais rien de très alarmant … Mais après tout, il valait mieux pour elle qu'elle prenne une douche, cela lui éviterait sans doute d'attraper un rhume, elle qui tombait malade si facilement.

Finalement, j'attendis en continuant mon roman, toujours allongé de tout mon long sur le sofa. Cependant, je n'arrivais pas à me concentrer. Je pensais sans cesse à la jeune femme qui prenait sa douche un peu plus loin.

Cela faisait un certain temps qu'elle n'était pas ainsi venue chez moi. Depuis combien de temps n'avait-elle pas mangé ici ? D'habitude, on se croisait dans un café ou dans un bar, quand nous ne nous rencontrions pas lors de soirées. Même si elle était venu en pleure, j'étais tout de même heureux de sa présence ici.

Lorsqu'elle revint, elle avait revêtit quelques unes de mes affaires, ce qui me fit légèrement rire. Elle était si petite que mon pull couvrait largement ses genoux. Néanmoins, cela lui donnait un côté incroyablement mignon.

Tout à coup, elle éternua. Je me sentis soudainement coupable de ne pas avoir pensé à la couvrir dès qu'elle avait franchit le pan de ma porte.
On partage, je vais pas te piquer ton repas hn. On partage sinon, je mange pas. Compris ?  Attends, je vais chercher ce qu'il faut à la cuisine.

Je n'eus pas le temps de répondre qu'elle se dirigeait déjà à la cuisine. Je me redressais alors, n'osant rien riposté face à son ton d'un sérieux sans égal, le genre de sérieux qu'il ne vaut mieux pas contredire.

Alors que je reposais tranquillement mon livre sur la table basse après y avoir apposé un marque page, un « boum » retentit, en provenance de la cuisine. Je me redressais soudainement et fit quelques pas vers la cuisine, lorsque la voix de mon invitée m'interrompit.

- C'est rien ! C'est juste moi.

Je levais les yeux au ciel et me rendis à la cuisine, où elle était assise en tailleur, à même le sol. « Juste moi ». Quelle idiote, justement, c'était elle, alors c'était plus important que n'importe quel objet qui pouvait se trouver dans cet appartement.

Je me hâtais d'aller l'aider à se relever et tenais fermement son bras, afin qu'elle ne fasse aucune nouvelle chute.

Laisse, je vais le faire ~ Toi, tu devrais aller te reposer ! Attends moi sur le canapé, j'arrive, d'accord ?

Mon ton se faisait le plus doux possible tandis que je plantais mon regard inquiet dans le sien. Doucement, je relâchais ma prise sur son bras et m'attelais à prendre le nécessaire pour le repas tandis que, je l'espérais, Saeri se rendait au salon.



 


(c) fiche Century Sex
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 21 Sep - 23:59




Et il ne tarde pas à arriver à la rescousse de ma maladresse, ma pauvre maladresse dont sérieusement, je ne sais plus quoi faire. C'est pas marrant, mais sur le moment, je ris légèrement ; oui, il vaut mieux en rire qu'en pleurer hn ? Il attrape mon bras et m'aide à me relever. Il n'y a rien de grave, je suis juste naturellement maladroite. Et pourtant, l'inquiétude dans les yeux de Jae, c'est comme si j'allais me dissoudre comme un morceau de sucre plongé dans une boisson chaude. Je soupire silencieusement avant de passer mes bras autour de ma taille et continuer à marcher à côté de Jae Up


Sae Ri - Moh ça va aller, marcher à côté de toi n'a jamais tué qui que ce soit hn ? ... Rassure moi, ça ne jamais tué personne ? Je demande d'un ton faussement inquiet Et dans le pire des cas, tu pourras toujours te la jouer en mode Matrix histoire de me rattraper. Ah sérieusement je rajoute en secouant la tête Tu t'inquiètes vraiment trop pour m- et ma hanche cogne contre le plan de travail, j'encaisse silencieusement histoire qu'il ne se retourne pas pour me faire la morale.


Quand quelques minutes plus tard, on se retrouve à nouveau sur ce canapé, je ramène mes genoux vers moi et pose mon menton juste au dessus en prétendant avoir oublié que ce plat était censé être pour nous. Je n'ai vraiment pas la tête à manger ce soir alors que je me souviens que quelques années en arrière, je lui piquais de temps en temps sa part au resto. Penser à tout ça me fait faiblement sourire un court instant. Oui, de temps en temps, la personne que j'étais me manque. Je me dis que j'ai sans doute trop changé, tellement changé que je ne serais plus capable de me reconnaître dans une glace. C'est terrible de ne plus se reconnaître, je pose à mon tour ma tête sur son épaule et ferme mes yeux un instant. Juste un instant seulement.



Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Mer 2 Oct - 14:45

- Moh, ça va aller, marcher à coté de toi n'a jamais tué qui que ce soit hn ? … Rassure moi, ça n'a jamais tué personne ?


Je rigolais légèrement face à sa question quelque peu absurde. Encore heureux que je n'ai jamais tué personne rien que par la présence de mes pas ! Et elle était bien placée pour le savoir, après le nombre de malade que nous avions fait main dans la main.

- Et dans le pire des cas, tu pourras toujours te la jouer en mode Matrix histoire de me rattraper. Ah sérieusement, tu t'inquiètes vraiment trop pour m …

Je ne l'entendis pas terminer sa phrase, trop occupé à attraper les assiettes et les couverts. Mais du peu que j'avais pu intercepter de ses paroles, elle n'avait pas tord, je m’inquiétais sans doute trop pour elle. Mais en même temps, je ne pouvais pas me permettre de faire comme si de rien était, c'était tout simplement impossible et indigne de l'ami que je prétendais être.

Je levais alors simplement les yeux au ciel et retournais au salon, où je pris soin de dresser la table basse de façon à ce que nous puissions manger.

Tandis que je partageais le plat de nouille en deux, SaeRi s'assit sur le canapé, les genoux contre sa poitrine et son menton délicatement reposé dessus. Mais alors que je lui présentais l'assiette pleine, elle prétendit avoir oublié le repas. Il faudrait sérieusement qu'elle songe à revoir ses mensonges !

Je la rejoint alors sur le sofa alors qu'elle pose sa tête contre mon épaule. Délicatement, je passe un bras autour de ses épaules et m'allonge de tout mon long, l'entraînant à ma suite. C'est alors qu'elle se retrouva sur moi, la tête contre ma clavicule, les yeux clos. Elle était si jolie …

Bien que son visage se soit amaigrit, elle restait encore la plus belle jeune femme qui m'avait été donné de voir. Tout doucement, j'entrepris de caresser sa longue chevelure tandis que je serrais sa taille contre la mienne. En cet instant, elle me paraissait incroyablement fragile, comme une poupée de porcelaine.

- SaeRi ... Je m'inquiète pour toi ... Est-ce que tu voudrais bien rester quelques jours avec moi ? Juste pour que je m'assure que tout va bien ...

Je n'eus cependant pas la force d'attendre sa réponse que le sommeil me prit de court. Les bras de Morphée eurent rapidement raison de moi, et je m'endormis, serrant contre moi la jeune femme à qui je tenais tant.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Jeu 3 Oct - 8:23



Il ne fait pas de remarques à propos de mon manque d'appétit et je lui en suis reconnaissante silencieusement. Je me laisse faire lorsqu'il m'attire dans ses bras. C'est le seul endroit où j'ai l'impression de faire une pause aujourd'hui. Je n'ai pas arrêté de courir de partout, me ramasser et encaisser les mauvaises nouvelles. J'écarte une mèche de cheveux avant de poser ma tête au niveau de sa clavicule et fermer les yeux. La proposition de Jae me fait faiblement sourire, car après tout, Jae ne changera sans doute jamais. J'hoche silencieusement la tête avant d'ajouter


Sae Ri - D'accord


En vérité, je ne suis sure de pouvoir rester. En partie parce que je n'ai pas envie de l'ennuyé mais aussi parce que mon travail va me demander de beaucoup me déplacer. Et qui sait, peut être qu'il arrivera quelque chose de si grave que j'aurais besoin de partir loin, très loin hn ? Il y a des tas de choses graves qui m'arrivent en ce moment. Tellement que ça ne me surprend plus maintenant, ça ne fait que me faire d'avantage de mal. J'ouvre la bouche pour lui répondre mais lorsque je lève les yeux vers lui, il semble déjà s'être endormi alors je laisse tomber.


Et puis je sens mon portable vibrer sur la table basse. Je me penche pour l'attraper et m'écarte doucement de lui pour me diriger dans sa chambre et répondre à l'appel, c'est Shae. Je lui demande où elle est mais elle me dit que ça n'a pas d'importance, elle me dit qu'elle me quitte, qu'elle va partir maintenant, qu'elle va sauter dans le premier avion et qu'elle me quitte. Mon coeur se serre et mon cerveau peine à recevoir toutes les informations. Je crois que j'hausse un peu trop la voix, je ne fais pas vraiment attention à vrai dire. Je lui dis qu'elle peut faire ça, qu'elle peut pas me faire ça parce que sans elle moi je suis plus rien. Je lui dis... Ma voix finit par se briser et je me remet à pleurer lorsqu'elle raccroche. Je me rapproche de la fenêtre, la pluie tombe toujours aussi fort. Sur un coup de tête, je pars enfiler mes chaussures et me dirige vers la porte de sortie après avoir mit ma veste en cuir. Ca n'a pas de sens, je vais mourir de froid. Mais ma raison a du partir avec elle je crois.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Jeu 3 Oct - 17:24

Le bruit d'une vibration me réveilla, bien que je gardais les yeux strictement clos. Je n'avais pas envie de découvrir ce que c'était, j'étais fatigué ... Et puis j'étais bien, allongé sur le sofa, avec SaeRi qui me servait de couverture ...

Servait était le mot, puisqu'elle se leva pour aller je ne sais où. J'écoutais quelques secondes afin de vérifier qu'elle ne prenne pas la suite et me détendis. Finalement, je n'avais même pas entendu sa réponse à ma question ...

Quel homme indigne je faisais, même pas capable de rester éveillé quelques secondes de plus pour entre un oui ou un non. Mais bon, j'avais toujours été comme ça, alors je ne me plaignais pas. Et puis, ce n'était pas si grave, je pourrais lui redemander ultérieurement.

De plus, SaeRi devait être habituée à ce que je m'endorme sans prévenir et que je lui demande la suite de la conversation à mon réveil. C'était souvent comme ça lorsque l'on discutait et que je me trouvais confortablement installé.

Tout doucement, je me décidais à ouvrir les yeux et constatais avec horreur que la pluie tambourinait encore contre les carreaux. Je détestais vraiment ce temps ...
Afin de remédier à la mauvaise humeur qui s'annonçait, je me levais à mon rythme et me rendis à la cuisine dans le but de me préparer un café, tout en prenant soin de ranger le plat de nouille au curry dans le frigo, bien que je doutais que j'en ferai prochainement usage.

Mais alors que je commençais à faire couleur un expresso dans ma tasse, des bruits de pas retentirent. Ils étaient rapides, comme si quelqu'un cherchait par tous les moyens de partir le plus vite possible. Comprenant rapidement que ce "quelqu'un" n'était autre que SaeRi, je me hâtais à nouveau vers le salon où elle enfilait déjà sa veste en cuir à peine sèche.

Aussi vite que je le pus, je l'attrapais par la taille et la tirais contre moi pour l'enfermer dans une étreinte de fer.

- Hors de question que tu partes !

Je remarquais soudainement les larmes qui inondaient son visage. Sans plus réfléchir, je les chassais avec mon pouces tout en la maintenant contre moi, de peur qu'elle ne tente encore de fuir.

- Qu .. Qu'est ce qu'il se passe ? ...

Je ne comprenais plus rien. Pourquoi pleurait-elle ? Je n'avais pourtant pas l'impression de m'être assoupi des heures durant, alors qu'est ce qui, en si peu de temps, avait ramené la tristesse dans son coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Invité
Invité

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Ven 4 Oct - 7:41



C'est fou comme quelques secondes peuvent avoir un impact sur nos vies, vraiment. Il y a quelques minutes tout allait plus ou moins bien et maintenant elle est partie et elle ne m'a pas emmenée avec elle. Et maintenant je me rend compte à quel point elle était importante pour moi. Alors je me dépêche comme si ces secondes pouvaient être négociées. Je passe ma main dans mes cheveux et me dirige rapidement vers la porte d'entrée après avoir mit mes chaussures et ma veste. Mes larmes rendent le chemin flou mais je sais que Jae Up est là. Il m'attire contre lui je parviens juste à le poussé contre la porte en tentant de m'écarter. Je finis par arrêter de m'agiter et pose ma tête au niveau de son torse. J'ai du mal à m'arrêter de pleurer. Enfaite, je n'y arrive absolument pas. Mon corps tremble, animé par des sanglots. C'est si douloureux que j'aimerais pouvoir me détacher de ce sentiment comme j'aurais enlevé mes boucles d'oreilles. Je viens de la perdre. Je viens de la perdre et je n'ai rien pu faire pour la garder, absolument rien. J'ai l'impression que tout est en train de s'écrouler autour de moi. Je ferme mes yeux un instant et tente d'effacer ces larmes mais rien à faire, elles reviennent tout le temps. Je secoue négativement la tête et hausse un peu le ton



Sae Ri - Laisse moi partir Jae, laisse moi partir elle... Elle... J'peux encore la rattrapée !


Lorsqu'il me demande ce qu'il se passe, je répète cette phrase comme pour m'en convaincre "je peux encore la rattrapée". Petit à petit ma voix se transforme en un murmure pour finalement s'éteindre et laisser place aux sanglots. Je n'ai pas envie de lui dire qu'elle est partie, ce serait comme revenir à la réalité et je crois que je ne suis pas encore prête pour ça, le réel. Je crois que ce serait trop douloureux. Je voudrais que tout ça ne soit pas réel.


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Woo Jae Up
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   Sam 5 Oct - 12:13

Je compris en un instant où elle voulait en venir. "Je peux encore la rattraper" ... Il ne fallait pas être titulaire d'un diplôme en ingénierie ou en médecine pour comprendre que "elle" désignait Shae et que le fait de la rattraper signifiait son départ, autrement dit, leur rupture. Cela m’apparut comme la plus simple des logiques, une certaine évidence.

Je la resserrais alors contre moi tandis que ses sanglots retentissaient dans l'appartement silencieux. Je ne connaissais absolument pas cette Shae, mais je la haïssais de faire autant souffrir ma meilleure amie. Qui était-elle pour ainsi la laisser tomber ?!

Certes, j'étais assez mal placé pour dire cela, mais le fait était qu'une légère différence se glissait entre nos deux histoires, puisque nous nous étions quittés d'un commun accord, mais surtout, que suite à cela, nous avions toujours été présent l'un pour l'autre, contrairement à cette jeune femme qui décidais ainsi de prendre la suite, laissant ma SaeRi sur le bord de la route, si je puis dire.

- Ne pleure plus ... Je suis là ...

Je murmurais ces paroles, la tête posée contre la sienne, mon visage enfuis dans ses doux cheveux. Le temps semblait s'être figé alors que la pluie frappait encore les carreaux tel une tendre berceuse. Je ne pouvais me détacher de SaeRi tant je craignais qu'elle ne m'échappe pour tenter de retrouver celle qui avait capturé son coeur fragile.

"Je peux encore la rattraper". C'était la phrase typique des gens qui savaient que c'était déjà perdu d'avance mais qui refusaient de l'admettre, était pitoyable et pourtant tellement humain ...

Lorsqu'elle parut se calmer, je m'écartais légèrement d'elle et reposait mes mains sur ses hanches un peu trop fines, avant de planter mon regard dans le sien.

- Demain matin, tu appelleras ton travail et tu annuleras tous tes rendez-vous, OK ?

Sans attendre de réponse de sa part, j'attrapais sa main dans la mienne et la guidais jusqu'à ma chambre en lui expliquant calmement que je refusais qu'elle parte, surtout dans son état, et que le lendemain, je l'emmènerai quelque part. J'avais déjà ma petite idée, mais je ne lui en fis pas part, préférant ainsi garder la surprise.

Une fois arrivé, je l'allongeais délicatement sur le lit et prenais place à ses côtés après l'avoir bordée. Je lui intimais alors de ne pas me faire faux bond durant la nuit et de rester sagement à mes côtés, même si j'avais conscience que cela était beaucoup demander. Ce n'était peut-être pas la meilleure solution que de me comporter comme un "père envers sa fille", mais c'était la seule qui m'étais venu à l'esprit ... Aish, mes techniques de consolation étaient sérieusement à revoir !

Sans aucun doute qu'au fond de moi, j'avais peur. Peur qu'elle fasse n'importe quoi, peur qu'elle se laisse aller, peur que cela la détruise. C'est pour ces raisons que je voulais veiller sur elle et la protéger. Le lendemain, ma mission première serait de lui faire retrouver le sourire !
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Contenu sponsorisé

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up   

Revenir en haut Aller en bas
 

sometimes life it takes you by the hair feat woo jae up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- WE DREAM OUT LOUD - :: anciens rps-