AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- forum fermé -
on continue ici: http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | .
 

 hasard ou destiné ▽ jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wo de mingzhi shi
Yi Yuan
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : tout ce qui est blond, est forcément bieeeeeen con. :3
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: hasard ou destiné ▽ jason   Dim 22 Sep - 18:23

yuan & jason
Le hasard fait vraiment mal les choses, ou est-ce le destin qui les arrange ?.


Plusieurs jours étaient passés depuis la crise de Yuan. Plusieurs jours aussi qu'il avait quitté l'hôpital et plus croisé le jeune interne. Plusieurs jours qu'il n'avait plus osé lui adresser la parole, ou ne serait-ce un regard. Après son aveux étonnant, Yuan avait eu peur que Jason entame une nouvelle fois le sujet. Sa maladie était la dernière chose à laquelle il voulait parler avec quelqu'un. Encore moins avec lui. Lâchant un soupire, Yuan referma le manga qu'il bouquinait vaguement. Devant l'étagère de la librairie, il reposa le livre à sa place en soupirant une seconde fois. Son état s'était amélioré, et les gars de sa classe ne l'avaient plus importunés depuis. pourtant, le jeune étudiant ressentait comme un vide en lui. Quelque chose le dérangeait, comme s'il avait perdu un truc important. Impossible de savoir quoi. Secouant doucement la tête, yuan prit un second livre, le feuilletant rapidement sans accrocher à l'histoire. Il aimait principalement les manga pour les dessins des auteurs, mais encore plus pour l'histoire. Plus tard, il voudrait en écrire un et le publier dans le monde entier! Mais ses études en médecine et son rêve d'être médecin prenaient trop de place pour avoir ce genre de passion trop débordante. Alors Yuan se contentait de lire ou de dessiner de temps en temps. Terminant son tour de rayon, l'adolescent prit quelques tomes d'une même série, avant de se diriger vers la caisse et de payer sa trouvaille. Son sachet au poignet, il s'arrêta prendre une glace et continua sa route dans l'intention de rentrer chez lui. Il ignorait complètement si son frère était à l'appartement, si quelqu'un l'attendait mais il n'espérait pas trop... Après tout, un jour ou l'autre, faudrait qu'il grandisse et sache se débrouiller. Attristé par cette pensée, Yuan renifla en se retenant de pleurer. Il était formel, ce genre de chose était futile! à force d'être trop plongé dans ses pensées, le jeune homme ne vit pas le coup venir. Quelqu'un l'attrapa par le bras et le tira dans une ruelle à l'abandon. Bon sang! Qu'est-ce qu'on lui voulait encore ? Les battements de son coeur se firent plus incertain, doutant de la situation. Sans surprise, son regard se posait sur une tête familière. Un gars de sa classe.... Même trois! Encore des bouffons, pensa Yuan en roulant des yeux. Pourquoi s'obstinaient-ils à l'emmerder comme ça ? Il ne leur avait rien fait pourtant...

« - On s'inquiétait pour toi, yu!
- trois jours que tu n'es pas venu, on avait peur que tu sois mort!
»

Ils n'étaient en rien sérieux. L'un comme l'autre se moquait de lui, celui ayant choppé son bras, le décoiffant. Les sourcils froncés, Yuan les fusillèrent du regard. Qui avait-il de si marrant à frôler la mort ? S'il crevait vraiment, arrêteraient-ils d'être si chiant ? Enfin oui, puisqu'il ne serait plus là! Agacé, yuan fit mine de partir.

« - Vous êtes trop cons... »

Baragouina-t-il en haussant les épaules. Comme s'ils allaient le laisser partir. Le plus proche de lui attrapa une seconde fois son bras, serrant bien trop fort. Un couinement franchit la barrière de ses lèvres, sentant déjà sa peau picotée. quel enfoiré! Il allait se retourner pour leur faire face quand il sentit quelque chose cogner son genoux. Yuan perdit l'équilibre, sentant sa rotule toucher durement le sol. Le gars avait profité de l'instant pour lui donner un coup de pied, sa main se faufilant dans sa tignasse blonde. Encore des ennuies, se disait-il en fermant les paupières, prêt à subir des coups. Si seulement quelqu'un passait par là... Si seulement il n'avait jamais quitté ce foutu hôpital...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bang Jason
- i'm just a resident -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 11/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Lun 23 Sep - 22:45


Hasard ou Destiné ?

ft Yi Yuan ♥


D'un pas calme, je me dirigeais vers l'avenue de nankin. Aujourd'hui je n'étais pas de service à l'hôpital, alors je m'étais rendu au centre spécialisé dans lequel se trouvait ma mère...
Comme d'habitude lui rendre visite me rendait presque malade... Pourtant si je ne le faisais pas, je me sentais terriblement coupable... Cependant, voir ma mère sans que celle-ci ne soit capable de me reconnaître, m'identifiant tout simplement à un ami d'enfance, me rendait bien plus que ce que je m'obstinais à admettre...
J'en étais arrivé à détester ces visites au point de me sentir mal avant d'y aller tellement l’appréhension se faisait forte...

Enfin... J'en avais fini pour aujourd'hui et ma prochaine visite ne se ferait pas avant la semaine prochaine. Je pouvais tranquillement profiter de cette après-midi libre...
Cependant, en dehors de mon travail je n'avais pas tellement d'activités à part le sport. De plus je n'avais jamais eu beaucoup d'ami dans cette ville dont je ne maîtrisais pas parfaitement la langue. De ce fait mes moments libres, je les passais essentiellement seul, errant dans la ville ou parfois dans des lieux réservés aux activités sportive. Mais malgré tout, cela me convenait, j'avais toujours apprécier la solitude, la préférant à la sociabilité.

Une fois dans la grande avenue marchande de la ville je continuais tranquillement mon chemin flânant entre les boutiques sans vraiment d'itinéraire précise. Je me contentais de regarder les produits proposés derrière le verre sans aucune attention d'acheter.
A force de marcher ainsi sans but, je finis par me retrouver dans des ruelles moins peuplé que l'avenue principale.

Certaine de ces ruelles  donnaient un aspect accueillant tandis que d'autres étaient sombre et rarement peuplé que de personnes étranges. Cependant je ne m'en préoccupais pas plus que ça, ne cagnant pas une quelconque agression, sûrement rassuré par mon physique assez imposant.
Tout en marchant je laissais mon esprit dériver vers divers sujets, jusqu'à ce que mes pensées se tournent vers Yuan...
Je ne l'avais plus vu depuis ce jour à l'hôpital … Et d'ailleurs j'aurais aimé le revoir afin de prendre de ses nouvelles...
L'annonce de sa maladie m'avait vraiment affecté... Toutefois je n'avais pas hésité, ne serait ce qu'une seule seconde, à lui donner ma parole lorsque celui-ci m'avait demandé de lui promettre de ne pas l'abandonner.  


Au détour d'une rue pourtant déserte, je fus sorti de mes pensées par des éclats de rire ainsi que des conversations forte parvenant d'une ruelle plus à gauche. Ce brouhaha attira mon attention, de plus que les quelques paroles que je pus saisir, me firent comprendre que quelqu'un avait sûrement des problèmes.
Sans vraiment réfléchir je me dirigeais vers l'endroit d’où provenait les railleries.
Néanmoins, une fois arrivé devant le petit groupe, la scène se déroulant en face de moi me surpris tout autant qu'elle provoqua instantanément ma colère.  Devant moi, se trouvait trois types n'inspirant que de la répulsion, tous en cercle autour d'un jeune homme à terre. Jeune homme que je n'eus aucun mal à identifier... Yuan...

Sans que je ne puisse le contrôler, je sentis l'animosité envers ces types parcourir mes veines me donnant l'impression que mon sang bouillait tandis que les battements de mon cœur s'accentuaient.
Il me fallut une petite secondes avant de réagir, sous le choc de cette découverte... Le simple fait que quelqu'un puisse s'en prendre à mon cadet me mettait hors de moi !  Sans attendre, j’avançais à grands pas vers la bande et saisis brutalement le premier qui me passa sous la main par le bras, faisant retourner les deux autres.
Celui qui avait eu le malheur de tomber sous ma main se retrouva bien vite agenouiller à mes pieds tandis que je tonnais d'une voix froide et sans appel :

" - Vous feriez mieux de dégager d'ici au plus vite ou vous allez avoir de sérieux problèmes !"

Sous le coup de l'emportement, je m'étais, sans m'en rendre compte, exprimé dans ma langue natale, l'anglais.
Les deux gars debout en face se regardèrent entre eux, tandis que le troisième se dépêchait de prendre ses distances avec moi.
Ma soudaine et violente apparition devait les avoir déstabilisée puisqu'ils se regardaient entre eux presque paniqué. Sans attendre plus de réaction de leur part, je me précipitais vers Yuan et m'agenouillais auprès de lui.

"- Tu vas bien ??"

Je tiltais légèrement, je m'étais a nouveau exprimé en anglais... Je reformulais alors ma question dans la bonne langue, posant ma main sur son épaule. Ma voix laissait clairement paraître mon inquiétude que je me sentais incapable de contrôler. Comment pouvait t-on s'en prendre à lui... ?
Du coin de l’œil j’aperçus les trois délinquant prendre fuite d'un commun accord. Heureusement pour eux sinon j'aurais pu faire un malheur... Cependant, ce qui me préoccupait le plus en cet instant même était l'état de Yuan...

Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Yi Yuan
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : tout ce qui est blond, est forcément bieeeeeen con. :3
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Sam 28 Sep - 14:42

yuan & jason
Le hasard fait vraiment mal les choses, ou est-ce le destin qui les arrange ?.


Si seulement la vie était comme dans les manga. C'est souvent la pensée qu'obtient Yuan en réfléchissant un peu trop. Il voudrait vivre comme dans un dessin-animé et avoir une happy end à la fin. Que sa maladie guérisse comme par magie, qu'il n'est plus besoin de se casser la tête pour rien et surtout, qu'il ne subisse pour ce traitement déloyal de la part de ses camarades. Pouvait-il vraiment les nommer ainsi ? Yuan les voyait plus comme les méchants monstres dans les jeux vidéos, et s'il avait une épée, sans doute les aurait-il terrassé. Or, c'est la réalité et dans la réalité, on ne tue pas les gens comme ça. Sauf si l'adolescent désire terminer en prison et causer du tord à tous. Non, Yuan n'a pas souffert jusqu'à aujourd'hui pour se rabaisser à une telle personne. Alors il essaye de garder la tête haute, qu'importe le traitement qu'il reçoit des autres. S'il commence à supplier ou à se mettre à genoux, sans nul doute prendraient-ils cela pour une invitation à aller plus loin. Ils ont beau faire, ces gars ne font rien de plus que frapper et parler. Il se trouve plutôt chanceux de ne pas avoir terminé dans un caniveau ou même à la morgue. Ce n'est pas pour autant qu'il doit les remercier et leur accord de la gentillesse. Yuan les déteste. Peut-être le montre-t-il mal mais s'il était un peu plus fort et courageux, il leur fracasserait la tête façon guerrier dragon. Malheureusement, il n'a rien d'un chevalier, et encore moins d'un ninja. La preuve, il n'échappe jamais à ses opprésseurs, se retrouvant vite cerné par quelques gars de son lycée. Le chinois ne se dit pas malchanceux, pour la peine, il penserait avoir tord!

Quelques jours auparavant, ils avaient déjà fait des siennes et Yuan avait terminé à l'hôpital après une énième crise survenu au mauvais moment. Il a tellement horreur de se sentir si faible face à ses ennemies... Encore plus face à la personne qu'il apprécie. Que ce soit sa mère, son frère ou Jason. Tiens... Pourquoi pense-t-il à lui alors qu'il se fait encore taper par plus fort que lui ? Yuan ne se comprend même plus. Il voudrait avoir un semblant de jugeote pour piger sa conscience. Ne devrait-il pas plutôt songer à prendre la fuite ou à se défendre ? Mais à peine y pense-t-il que l'un des gars le fout à genoux, l'attrapant par sa tignasse blonde. Un couinement de douleur s'échappe de ses lèvres, tandis qu'il fait en sorte de garder les yeux ouvert et rivés sur l'élève. Pas besoin de se leurrer, Yuan connait ces gars et il sait de quoi ils sont capable. à cette pensée, ses paupières se fermèrent tel un signe d'abandon. Qui viendrait lui porter secours, de toute façon ? Faut pas être stupide pour le savoir... Un passant ne se jetterait pas dans la bagarre pour aider un inconnu.

Un passant, non. Mais un ami, oui ?

Combien y avait-il de chance pour que cela arrive vraiment ? Combien de chance pour qu'un "ami" se montre au bon moment et prenne sa défense ? Sérieusement, Yuan n'y croyait pas. Il avait nettement accepter de se faire rouer de coup pour une chose qu'il ne saisissait même pas. Alors qu'il attendait de se recevoir un poing dans la figure ou un pied dans le ventre, rien ne se passa. L'agitation semblait différente de ses attentes désespérée. Pas de rire tonitruant, pas de blague pourrie. Rien de plus que des gémissements douloureux et un silence de mort. Ouvrant les paupières, Yuan pu apercevoir une silhouette dans son champs de vision flou. L'autre gars le tenait toujours par les cheveux, éberlué de voir un autre débarqué. Jusque là, Yuan n'avait pas reconnu Jason mais ce fut le cas quand il entendit sa voix et son accent américain. ça ne pouvait être que lui ! L'instant d'après, le type lâchait brusquement ses cheveux pour prendre ses jambes à son cou, et le chinois manqua de s'affaler sur le sol.

« - Jason... ? »

N'était-ce pas une évidence ? En réalisant, un sourire s'étirait au coin de ses lèvres. C'était bien Jason! Yuan reprit contenance, observant le jeune homme avec ce même sourire innocent et enfantin. Se rendait-il compte des événements ? Oui, mais ça ne l'empêche pas d'offrir ce sourire à son ami. L'entendre parler sa langue natale le fit d'avantage sourire, même un peu rire. Yuan avait bien compris sa question, comme il avait aussi saisit sa phrase précédente. D'un hochement de tête timide, il lui fit comprendre qu'il allait bien.

« - Je suis désolé de te causer des ennuies... »

Terminait-il par dire en baissant la tête, honteux. à chaque fois, Jason s'inquiétait pour lui et aujourd'hui, il venait de tomber sur une scène désagréable. Jusque là, Yuan s'était toujours promis de ne pas pleurer mais son regard s'embuait progressivement de larme. Pas ça! Pensait-il en baissant d'avantage la tête, tentant de se cacher dans ses mains.

« - Désolé... Désolé... »

Se répétait-il sans vraiment savoir à qui il s'adressait. Il s'excusait pour tellement de chose qu'il ignorait si c'était seulement pour Jason. Pourquoi ils le malmènent comme ça ? Yuan doit sûrement être fautif pour subir autant ? Qu'a-t-il fait pour recevoir autant de mépris et de violence ? Simplement parce qu'il daigne travailler et avoir un métier ? C'est injuste, se disait-il en ne pouvait empêcher ses larmes d’affluer et de couler contre ses joues. Elles se faufilaient entre ses doigts, noyant son visage de porcelaine. Pourquoi devait Jason ? Pourquoi fallait-il qu'il se rende si minable devant lui ? Yuan se sentait tellement pitoyable en cet instant précis.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bang Jason
- i'm just a resident -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 11/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Mar 1 Oct - 20:54


Hasard ou Destiné ?

ft Yi Yuan ♥


« - Je suis désolé de te causer des ennuies... »

Yuan...
Il n'avait pas à raisonner comme ça... Au contraire, je voulais à tous pris le protéger et le simple fait que ces types aient osé s'en prendre à lui m'horripilais... Et bien que je l'ignorais, j'étais d'avance certain que leurs raisons n'étaient pas valable...
Yuan était vraiment quelqu'un d'adorable à mes yeux et rien ne pouvait justifier que l'on s'en prenne à lui...
Je ne pouvais m'empêcher d'être inquiet pour lui, ça se faisait presque naturellement... Je voulais que rien ne lui arrive...

Alors que j'allais répliquer qu'il n'avait aucune excuse à me rendre, sa voix brisa de nouveau le silence pour formuler de nouvelles excuses. Je n'eus aucun mal à deviner les sanglots étouffés qui déformaient sa voix...
Une amère tristesse imprégna mon être lorsque je le vis baisser la tête et cacher son visage entre ses mains. Je ne voulais pas qu'il soit triste et je ressentais le besoin de le consoler en ce moment même. Sans plus réfléchir je l'attirais au creux de mes bras dans une étreinte protectrice...
C'était plus fort que moi et ce malgré la gêne du à l’accélération des battements de mon muscle cardiaque lorsque je l'avais enlacé...
Chacun de ses sanglots me brisait le cœur et je maudissais ceux qui les avaient causé !

« - Ne t'excuse pas Yuan... Tu n'as pas a t'excuser pour ça... Ne pleure pas, c'est fini, je suis la... »

Après tout ne lui avais je pas promis ? La dernière fois que je l'avais vu, je lui avais fait la promesse de toujours être là pour lui et à mes yeux cela incluait que je devais protéger. Enfin de toute façon, promesse ou pas, je comptais bien le faire.

Ma main droite avait, presque par automatisme, glissé dans sa chevelure ébouriffée pour caresser ses mèches blondes avec douceur.
Je n'étais pas du tout doué en ce qui concernait les « rapports humains » et je ne devais vraiment pas assurer pour ce qui était de consoler quelqu'un... Cependant je faisais de mon possible pour me montrer rassurant, aussi bien dans mes gestes que dans mes paroles...

Les minutes défilaient sans que je ne m'en rende compte, uniquement concentré sur Yuan, agenouillé dans cette ruelle sombre. J'attendais patiemment que ses pleurs cessent, tentantde lui offrir des paroles rassurantes... Lorsque que ses sanglots se stoppèrent, je  m'éloignais légèrement de lui, de façon à pouvoir plonger mon regard dans le sien encore humide de larmes.

«  - Ça va mieux... ? Laisse moi t'aider. »

A ces mots, je me levais avant de l'aider à en faire de même le maintenant d'une poigne solide. Cependant je pus vite constater que son équilibre restait très succinct et je préférais ne pas tenter l’expérience de le lâcher craignant trop une chute.
Il était hors de question que je le laisse dans cet état...

«  - Tu n'as pas l'air de tenir debout... Je vais t'accompagner jusqu'à chez toi, ok ? »

Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Yi Yuan
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : tout ce qui est blond, est forcément bieeeeeen con. :3
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Mar 1 Oct - 22:06

yuan & jason
Le hasard fait vraiment mal les choses, ou est-ce le destin qui les arrange ?.


Cette sensation infernal d'être un poids pour tous, d'être inutile et bon à rien. Yuan ressentait cela à l'instant précis où il sentit ses larmes couler le long de ses joues et tracer un sillons brillant sur leurs passages. Il causait des soucis à son hyung, l'embêtant avec des choses futiles comme des camarades de classe envahissant et imbu d'eux-même. Le jeune homme déteste tellement nuire aux autres qu'il ne peut se retenir de pleurer, même en tentant de cacher maladroitement ses larmes. Elles trempaient ses paumes de mains, piquant ses yeux qui rougissaient rapidement. Mon dieu, qu'elle honte, se disait-il en se maudissant d'être ainsi. Qu'allait penser Jason en le voyant chialer comme un gosse ? Un homme ne pleures pas. Un homme doit se montrer fort face à n'importe quelle situation. Yuan voulait tant paraître incassable, mais il s'effritait comme une feuille morte. Sa maladie semblait insurmontable et pourtant, il vivait très bien avec. Fallait juste que quelques abrutis s'en prennent à lui pour qu'il ne sache plus sur quel pied danser. Yuan perdait justement pied.

Son coeur s'emballa aussitôt qu'il sentit les bras protecteurs de son aîné entouré son corps frêle et tremblant. Pouvait-il considérer cela comme de la pitié ? Non, Yuan ressentait quelque chose de plus fort et de moins minable. Du moins, il se forçait à le croire. Que Jason le prenne dans ses bras parce qu'il tenait énormément à lui, comme il l'avait affirmé ce jour là à l'hôpital. à cet instant, les sanglots de Yuan se calmèrent, laissant place à un silence gênant. Ses larmes terminèrent de souiller son visage pâle, ou légèrement roussit à certains endroits. L'enfant se sentait si bien au creux de ses bras, sa tête posé contre son épaule. Il pouvait entendre les battements de son coeur... à moins que ce soit les siens ? Aucune idée et franchement, il s'en moquait. Yuan se sentait tellement bien contre le jeune homme, qu'il en ferma doucement ses paupières. Il est là. Jason venait de le dire avec cette manière rassurante qu'il a de parler. Et son cadet l'écoutait en hochant lentement la tête, reniflant bruyamment sans le faire exprès. Bonjour le cassage d'ambiance! Au moins, ça le fit sourire, brisant son air dévasté par la tristesse.

« - Merci... Qu'est-ce que je ferais sans toi. »

Ce n'était en rien une question. Sans lui, il ne pourrait rien faire. Depuis quand Yuan éprouve-t-il des sentiments pareils pour son hyung ? C'est seulement en ouvrant ses petits yeux qu'il se posait réellement la question. Jason restait là, caressant doucement ses cheveux dans un geste des plus attentionné. Peut-être que ces sentiments sont dangereux pour lui ? Peut-être que Jason le considère comme son petit frère et que Yuan devrait en faire de même ? Pourtant... Il ne savait pas comment les interpréter, jugeant qu'il était bien différent de ceux qu'il ressentait pour Qian, son grand frère. Désorienté, le chinois se mordilla la lèvre, gardant sa tête baissée pour cacher le rouge envahissant son visage. Perdu, il était complètement paumé entre les idées que lui envoyait son cerveau et les battements de son coeur incertain. Bon sang! Il en oubliait presque qu'il était à moitié collé contre Jason, ses bras toujours autours de lui. C'est simplement quelques minutes plus tard, une fois que Yuan se sentit vraiment mieux, que son aîné l'éloigna de lui pour plonger son regard dans le siens. Quelle tête il devait avoir. Les yeux bouffis et encore embué de larme, les lèvres légèrement gonflées de les avoir tant torturé avec ses dents.

« - J-Je vais bi- »

Allait-il affirmé en s'aidant des bras solides de son hyung pour se relever. Une vive douleur lui prit dans la cheville, remontant le long de sa jambe. Non, ça n'allait pas vraiment. Yuan fit la grimace, constatant qu'il s'était sûrement foulé la cheville quand l'autre a tapé dans son genoux. Un faux mouvement en tombant ou en se tournant, peut-être. Dans tout les cas, il aurait du mal à marcher sans trébucher tout les deux mètres. Yuan s'accrochait fermement aux bras de Jason, se pinçant à nouveau les lèvres.

« - Je t'importune encore.... Ch-Chez toi ? »

Le jeune chinois réalisait après coup que Jason voulait l'emmener chez lui. Il semblait si surpris qu'il hocha finalement la tête, avec sa mine étonnée. Chez Jason. Il n'était jamais aller chez lui depuis qu'ils se connaissent. Aish. Voila que le gosse se sent embarrassé, ne sachant pas comme réagir. Et s'il venait à en dire trop par la suite et effrayer son aîné ? Non, non, non! Yuan devait se contrôler et tenter de paraître normal et bien. Oui, voila. Juste normal.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bang Jason
- i'm just a resident -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 11/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Ven 4 Oct - 21:23


Hasard ou Destiné ?

ft Yi Yuan ♥


Il avait beau affirmer qu'il allait bien, je pouvais clairement voir que son équilibre ne tenait qu'à un fils et j'avais également remaqué les grimaces de douleurs qui lui échappaient à partir du moment ou il essayait de prendre appuie sur sa jambe. Il avait sûrement fait un faux mouvement et sa cheville en avait subit les conséquence.

- Tu ne m'importunes pas du tout Yuan ! Au contraire ça me fait plaisir de prendre soin de toi. Et vu que ta cheville semble avoir prit un mauvais coup, je préfère vérifier ça, ok ?


Il semblait étonné et voir gêné de ma proposition. C'est vrai que je n'avais pas vraiment réfléchit -comme d'habitude- en proposant ça. Moi même, je me sentais légèrement gêné à l'idée que Yuan vienne chez moi...
Mais bon vu son état je n'allais pas le laisser la et l'hôpital se trouvait à l'autre bout de la ville. Et puis pour une simple foulure de cheville, je pouvais facilement régler ça.

Afin de l'aider à marcher sans lui causer de douleur, je glissais un bras autour de sa taille, le rapprochant inévitablement de moi...
Un sentiment troublant de gêne pris alors possession de mon être alors que je sentais une légère vague de chaleur parcourir mon corps. Cette réaction tout aussi inhabituelle que inattendue me surpris fortement...
Pourquoi me sentais je comme ça vis à vis de mon dongsaeng... ?
Je secouais aussitôt la tête, n'appréciant pas les quelques réponses qui me venaient en tête, préférant largement reporter mon attention sur autre chose...
Je jetai alors un coup d’œil à Yuan, cependant ceci eu le dont de me mettre encore plus mal à l'aise...
Je choisis alors de perdre mon regard dans le vague, trouvant préférable de ne pas trop me concentrer sur mon cadet...

- Ça va aller... ? Dit moi si tu as mal.

A ces mots je l'aidais à avancer, toujours perturbé par le malaise qui venait de me prendre...
Heureusement la ruelle dans laquelle nous nous trouvions débouché, par le côté opposé de celui par lequel j'étais arrivé, sur une avenue principale piétonne se situant non loin de mon appartement...

- Je n'habite pas très loin, la rue juste après...

En parlant du trajet, la distance me semblait soudainement énorme... Et malgré mes efforts pour me concentrer sur autre chose ou chasser ce sentiment de mon esprit, la gêne se faisait de plus en plus présente du fait de notre proximité...
Pourtant je n'avais pas ressentit quelque chose d'aussi intense quand je l'avais enlacé, quelques temps auparavant...
Cependant à ce moment là, l’inquiétude avait largement l'avantage, m'empêchant de me concentrer sur autre chose. Mais à présent, même si j'étais toujours inquiet pour lui, je ne pouvais m'empêcher de fixer mon esprit sur la proximité entre nos deux corps... Décidément je ne comprenais pas ce qui clochait avec moi... Comment pouvais je, ne serait ce que songer à ça alors qu'il s'agissait de Yuan... ?
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Yi Yuan
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : tout ce qui est blond, est forcément bieeeeeen con. :3
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Sam 5 Oct - 0:48

yuan & jason
Le hasard fait vraiment mal les choses, ou est-ce le destin qui les arrange ?.


Jason avait toujours ce petit quelque chose de rassurant qui donnait envie à Yuan de l'écouter sans rechigner. Certes, il croyait l'embêter avec ses soucis écoliers, mais au final, il était bien content que son aîné soit là quand il en a le plus besoin. Le chinois ne pouvait contredire les paroles de Jason, acquiesçant d'un timide mouvement de tête. Sa cheville ? Interpellé par ce détail, ses yeux se posèrent sur ladite cheville qu'il maintenait d'une façon à ne pas souffrir trop. Du coup, Yuan penchait un peu de côté, se tenant légèrement de travers. Il ne pouvait pas vraiment cacher sa douleur avec un sourire, puisque ces derniers semblaient assez crispés. à contre coeur, il admit que Jason n'était pas stupide et qu'il comprenait sa posture défavorable, hochant une seconde fois sa tête pour approuver. L'idée d'aller chez lui gênait le cadet, mais il n'était pas contre non plus. Sûrement parce qu'il découvrirait quelque chose d'important sur son vis-à-vis ? Yuan se faisait trop de film.

Une nouvelle fois, le chinois se retrouvait au dépourvu quand il sentit ce bras entourer sa taille et le maintenir suffisamment fort pour tenir debout sans avoir mal. Ce n'était pas cela le plus troublant aux yeux de Yuan, mais plutôt la sensation qu'apportait le corps de son aîné contre le siens. Une douce chaleur se diffusait en lui, le rouge mordant ses joues déjà bien cramoisie. Il finirait en tomate, c'est certains! Mais en attendant, le jeune homme ne pipait mot, suivant calmement Jason sans oser le perturber en respirant. Encore un peu et Yuan se mettait à retenir son souffle, gonflant à moitié ses joues comme s'ils pouvaient tenir assez longtemps jusqu'à chez lui. Impossible, l'air manquait trop vite et il vidait aussitôt ses poumons en soufflant discrètement. Calme, Yuan.

« - ç-ça va... »

Bégayait-il en relevant la tête pour le regarder. Aussitôt détaillait-il les traits de son visage qu'il rabaissait de suite le regard. Instinctivement, Yuan sentit sa main rentrer en contact avec le bras de Jason, ne sachant plus comment faire sans sentir sa peau frôler la sienne. Il allait se transformer en torche humaine à force de chauffer comme une gazinière, mais Yuan ne pouvait qu'approuver le plus vieux en évitant de le regarder au maximum. Par moment, il trébuchait, son cœur loupant plusieurs battements maladroits. Malgré qu'il ne dise rien, les picotements dans sa cheville s'intensifiaient à chaque mouvement. Pour se détourner de cette douleur, Yuan ouvrit la bouche:

« - C'est pratique. à croire que tu es mon ange gardien pour toujours tomber au bon moment. »

Et voila qu'il reprenait son sourire enfantin, légèrement tâché par la souffrance perçant dans ses pupilles assombrit. Par la suite, Yuan laissait Jason le guider jusqu'à chez lui, désireux de pouvoir s'asseoir dans un endroit douillet. Pour la peine, il rêvait même de boire un grand verre d'eau fraîche et de se caler dans un canapé confortable. évidemment, il savait parfaitement que ce n'était que pour un laps de temps bien trop court à son goût. Le temps qu'il vérifie sa cheville et le soigne, puis il pourrait partir. à cette pensée, Yuan fit la moue en fronçant les sourcils. Il ne voulait pas s'en aller trop vite.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bang Jason
- i'm just a resident -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 11/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Dim 6 Oct - 22:48


Hasard ou Destiné ?

ft Yi Yuan ♥

Non sans effort, je tentais de reporter toute mon attention sur le trajet, marchant doucement de façon à ce que mon cadet puisse suivre sans souffrir. Mes propres ressentis m’avaient complètement déstabilisé, faisant naitre multiple interrogations dans mon esprit…

   «  - C'est pratique. à croire que tu es mon ange gardien pour toujours tomber au bon moment. »

La voix douce de dongsaeng me sortit de mes pensées, me permettant par la même occasion de trouver une échappatoire suite aux interrogations que mon comportement bizarre soulevait. Un léger sourire étira mes lèvres suite à cette allusion.

« - Ton ange gardien ? Ca me plait bien comme job ! ~ Je vais faire mon travail le mieux possible dans ce cas ! » un léger rire accompagna mes paroles.

C’est vrai que prendre soin de lui n’était pas pour me déplaire, loin de là. Yuan était l’une des rares personnes que j’appréciais réellement dans cette ville… Alors m’occuper de lui me faisait réellement plaisir.

Une fois arrivé devant la porte de mon immeuble, j’attrapais vite fait la carte magnétique permettant d’ouvrir la lourde porte en verre et fis entrer Yuan. La halle d’entré, dont la vision m’était plus que familière, était simple et propre comme à son habitude, dans les tons blanc/gris, ni luxueux ni pauvre.
J’aidais alors mon cadet à aller jusqu’aux escaliers pour ensuite les monter, lui assurant que mon appartement se trouvait seulement au premier étage. Heureusement d’ailleurs puisque cet immeuble était dépourvu d’ascenseur vu qu’il n’excédait pas les cinq étages.
Une fois les marches gravies, je menais mon cadet jusqu’à la porte de mon appartement. J’étais un peu gêné à l’idée que Yuan découvre ma demeure, cependant, je n’étais pas quelqu’un de nature bordélique. –Heureusement d’ailleurs- . De ce fait mon appartement restait en principe toujours bien rangé et aujourd’hui, cela n’échappait pas à la règle.
Une fois la porte déverrouillée et à l’intérieur, je me sentais légèrement anxieux face à l’avis que mon cadet pourrait avoir.
Les lieux étaient simples. La minuscule entrée donnait sur un salon simple ou trônait un divan face à une télé aux dimensions peu impressionnante. Ici aussi les murs étaient blancs, permettant une grande luminosité de la pièce. Sur la droite se trouvait la cuisine aux tons plus beiges, ouverte sur le salon et séparée de celui-ci par un petit bar en bois massif. Je n’avais jamais eu des goûts de luxes et cet endroit m’avait plus des la première visite suite à sa simplicité. Comme j’avais hâte de quitter la demeure de mon père, je n’avais pas fait le difficile et j’avais eu vite fait de conclure l’achat.                  
Ici, seule ma chambre disposait de ma touche personnelle. Elle était un peu comme mon sanctuaire, le seul endroit ou je me sentais moi-même. La ou je pouvais dessiner, composer, écrire à ma guise. Les murs eux même en témoignaient puisque leur peinture blanche était maintenant couverte de mile et un graffiti.

Doucement, je menais Yuan jusqu’au canapé pour l’y faire s’asseoir. Même lorsqu’il fut éloigné de moi, la sensation de chaleur ne quitta pas mon corps…Seule sa présence en ses lieux suffisait à me mettre mal à l’aise. Mais j’eus vite fait de reprendre contenance,  il fallait que je m’occupe de sa cheville à présent. Je me mis alors à genoux devant lui.

« - Je vais jetter un coup d’œil, ok ? »

A ces mots, je me permis de retirer sa chaussure et de soulever légèrement le bas de son pantalon afin de pouvoir examiner librement l’état de son articulation.
Elle était légèrement gonflée, ce qui signifiait que l’entorse était sûrement bénigne. De plus, même si il avait bénéficié de mon aide, si la blessure avait été plus grave, il n’aurait pas pu poser le pied parterre. A ce stade là, un bandage suffirait…

« - Bon, ça n’a pas l’air d’être bien grave, je vais te faire un bandage, attend moi là. »

A ces mots, je m’étais relevé, lui offrant un léger sourire avant de disparaitre par le petit corridor au fond de la pièce qui menait à la salle d’eau sur la droite et ma chambre sur la gauche. J’attrapais rapidement un rouleau de bandage avant de retourner auprès de mon invité.
Je m’attelais ensuite à la confection d’un bandage, m’appliquant afin que le ligament atteint soit protégé sans pour autant que sa mobilité en soit gêné.
Les entorses étant un cas vraiment très courant de consultation, surtout pour chez les enfants, j’étais habitué à effectuer ce genre de gestes et j’eus vite fait de panser sa cheville.
Une fois que j’eus terminé, je me relevais pour prendre place à ses côtés.
En y réfléchissant bien, c’était vraiment rare que j’ai quelqu’un chez moi… Voila un moment que je n’avais plus fait entrer quelqu’un. En plus il ne s’agissait pas de n’importe qui… Mais j’étais malgré tout content d’être avec lui. Sa présence m’avait même permis d’oublié ma mauvaise mâtiné…

« Voila, j’ai fini. Je marquais une courte pause. Tu veux boire ou manger quelque chose… ? »


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Yi Yuan
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : tout ce qui est blond, est forcément bieeeeeen con. :3
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Lun 7 Oct - 12:59

yuan & jason
Le hasard fait vraiment mal les choses, ou est-ce le destin qui les arrange ?.


Un ange gardien. à force d'être aidé par Jason, le jeune chinois croit réellement que son aîné est un ange gardien. Son ange gardien. Le siens, seulement à lui. Celui qui lui porte secours au moindre danger et qui l'aide à la première occasion. Yuan voudrait tellement y croire qu'il hochait vivement la tête aux paroles de son Hyung. Un job. Le cadet voudrait bien croire en dieu si Jason apparaissait à chaque fois qu'il en avait besoin. Mais pour l'instant, il était là, le retenant du mieux qu'il pouvait pour lui éviter bien des souffrances. Certes, c'était douloureux mais pas insupportable pour autant. Yuan n'était pas au point de se remettre à pleurer comme un fontaine pour une si petite entorse. Du moins, il en déduit qu'elle n'est pas importante, puisqu'il arrive encore à marcher sans chouiner. Par contre, quelques grimaces inhabituelles déforme son visage angélique, lui donnait un air de martyr. Ce n'est pas non plus de tout bonheur d'être dans cet état. Autant ne pas imaginer la tête que ferait son frère et sa mère quand il rentrerait plus tard chez lui...

Devant la porte en verre de sa résidence, Yuan lâcha un petit "oooh" d'admiration. Il n'avait pas ce genre de système moderne dans son immeuble, c'est à peine si la porte protégeait réellement du danger. Sa famille n'était pas riche et il ignorait que son grand frère était un fake lover pour lui, pour sa maladie. yuan vit tellement avec son temps, qu'il en oublie souvent ce mal qui le ronge de l'intérieur. Gardant son émerveillement, le jeune homme suivit son aîné jusqu'aux escaliers, avant d'émettre un couinement de souris. Il devait grimper les marches ? Cette idée ne le rassurait pas, mais Jason fit en sorte de calmer son angoisse en lui assurant qu'il vivait au premier étage. Hochant lentement la tête, Yuan prit son courage à deux mains pour gravir toute les marches sans jamais se plaindre. De toute façon, il ne pouvait pas faire autrement! Quand il y pense, cet endroit lui est complètement inconnu. Jusqu'à présent, le garçon connait Jason de l'hôpital, de ses séjours dans ce lieu désespérant et pourtant source de son avenir. Quand on veut devenir médecin, faut  pas pleurer une fois aux urgences. Qu'importe! Son regard se posait à plusieurs endroits d'affilés, cherchant sûrement à mémoriser les lieux pour mieux s'y retrouver. Yuan a bonne mémoire, il sait que cet appartement ne lui serait plus étranger dans quelques secondes. Bien que pour le moment, il ne puisse voir que l'entrée, le salon et vaguement la cuisine. C'était déjà bien suffisant pour lui, qui ne voulait pas non plus s'imposer dans la vie privée de son aîné.

« - C'est bien différent de chez moi. »

Lâchait-il avec innocence en s'installant sur le divan, aidé par Jason. Chez lui, ce n'est pas non plus le grand luxe, mais c'est une maison plus familiale. Sa mère met une touche de féminité dans les pièces, une décoration qui rappelle aux enfants Yi qu'ils ne vivent pas seuls. Appuyé sur ses mains, Yuan se laissait complètement faire. Il gardait son petit sourire enfantin au coin des lèvres, même s'il avait un peu mal. Le chinois n'osait plus ouvrir la bouche pendant le diagnostique de Jason. Il se contentait de l'observer faire en remuant sa tête d'avant en arrière pour acquiescer ses mots. L'attendre là ? Mais où voulait-il qu'il aille avec une entorse ? cette pensée le fit légèrement rire, tandis que Jason quittait le salon pour aller chercher son matériel de secours. En attendant, Yuan se remettait à scruter la pièce. Des murs blancs jusqu'à la télévision. à dire vrai, il n'y avait rien de tape à l'oeil ou de surprenant dans ce coin là de son appartement... Et sa chambre ? La curiosité est un vilain défaut, mais pour la peine, Yuan ne pouvait faire autrement.  

Quand Jason réapparut, le jeune homme sentit son coeur battre plus vite, comme si son aîné venait de le prendre la main dans la sac. C'est idiot, puisqu'il ne pouvait être dans sa tête. Sonder les pensées des gens est impossible, mais Yuan eut peur que celle-ci soit imprimé en gros sur son front. Revenons-en à ce fameux bandage que l'adolescent ne pouvait, à présent, plus quitter des yeux. Les moindres faits et gestes n'échappaient pas à son regard de lynx, ses pupilles fixés sur les mains habiles de Jason. Il devait faire ça souvent pour n'avoir aucun soucis. Au fond, ça rassurait Yuan, bien qu'il ne pense pas avoir été inquiet. Une fois terminé, Jason s'installait à ses côtés, obligeant son cadet à détourner les yeux de sa cheville. Boire ou manger ? Les yeux de Yuan s’illuminèrent subitement, comme le bruit de son ventre.

« - Ce ne serait pas de refus ! Je suis pas difficile pour la nourriture et l'eau me convient parfaitement. »

Tant qu'à faire, si Jason lui proposait si gentiment Yuan n'allait pas se gêner. Par la suite, il attrapa le tee-shirt de son aîné entre ses doigts, sentant le feu lui monter aux joues.

« - Merci pour tout. »

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bang Jason
- i'm just a resident -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 11/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   Mar 8 Oct - 18:39


Hasard ou Destiné ?

ft Yi Yuan ♥

La petite lueur illuminant son regard ainsi que le faible grognement émit par son estomac à l'évocation de la nourriture me fit sourire. Décidément, il était trop craquant...

Tant mieux si il n'était pas difficile car je disposais de peu de chose en mesure de recevoir convenablement quelqu'un.
Je vivais seul ici et n'accueillais jamais personne entre ces murs, de ce fait les placards ainsi que le réfrigérateur, étaient quasiment vide.
Pour couronner le tout, moi même, je ne mangeais que très peu et avais tendance à privilégier les plats pré-préparés, n'étant pas vraiment un chef en cuisine...

Alors que j'allais me lever dans l'intention de me rendre à la cuisine pour voir se que je pourrais lui proposer, je sentis ses doigts agripper mon haut. Je posais alors mon regard sur lui, scrutant son visage d'ange. Ses joues se tintant légèrement de rouge ne m'échappèrent pas, me laissant perplexe... A nouveaux, des interrogations commençaient à surgir dans mon esprit, mais comme tout à l'heure, j'eus vite fait de les étouffer, reportant ma concentration sur autre chose...

« - Merci pour tout. »

Un sourire léger étira mes lèvres  à l'entente de ses remerciement. Cependant, je ne ressentais vraiment aucune contrainte dans le fait de lui porter secours. Au contraire, c'était avec plaisir que je prenais soin de lui...

«  - De rien ! Tu sais ça me fait plaisir de pouvoir t'aider ! »

En prononçant ses mots, j’avais plongé mon regard dans le sien et n'arrivais, à présent, plus à m'en détacher.
Ses grand yeux noisettes s'accordaient parfaitement avec le teint pâle de sa peau et ses traits angéliques. C'était effrayant à quel point il était à la fois beau et mignon...
Sans m'en rendre compte tout de suite, je recommençais à divaguer, perdu dans ma contemplation.
Pourtant ma raison reprit rapidement le dessus et je me forçais à penser à autre chose, encore une fois...
L’idéal aurait été de réussir à vider mon esprit des ressentis néfastes qui l'envahissaient. Cependant c'était impossible. Comme quand on se dit de ne penser à rien et que notre esprit se met alors méditer contre notre grès sur tout les sujets qui nous travaillent...

Je soufflais alors à mon cadet que je revenais avant de tourner les talons pour me diriger vers la cuisine. Profitant de cette échappatoire. J’espérais sérieusement qu'il n'avait pas remarqué mon inhabituelle confusion...
Vraiment, je ne comprenais pas pourquoi mon esprit se mettait à vagabonder ainsi lorsqu'il s'agissait de lui... Et je préférais ne pas y penser, me concentrant plutôt sur ce que je pourrais lui proposer vu le néant de mes placards.

Après une courte recherche, j’attrapais un paquet de biscuit. Quant à la boisson il allait devoir se contenter d'eau vu que je ne possédais rien d'autre...
Vraiment il faudrait que je remédie à ça ! Enfin... Je me le disais en sachant pertinemment au fond de moi que je ne le ferais pas...

Heureusement j'avais au moins une bouteille d'eau au frais. Rapidement, je l'attrapais ainsi qu'un verre d'eau avant de revenir rapidement auprès de mon cadet. Je déposais le tout sur la table basse avant de la rapprocher du canapé et remplissais rapidement le verre.

« - Je suis vraiment désolé de n'avoir que ça à te proposer, mais je ne reçois jamais personne... » dis je en reprenant place à ses côtés. »


Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Contenu sponsorisé

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: hasard ou destiné ▽ jason   

Revenir en haut Aller en bas
 

hasard ou destiné ▽ jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- WE DREAM OUT LOUD - :: rue de nankin-