AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- forum fermé -
on continue ici: http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | .
 

 Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant... PV Shao San

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wo de mingzhi shi
Zhang Ya Lun
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant... PV Shao San   Lun 23 Sep - 17:42

Shao San & Zhang Ya Lun
Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant....



Je suis là, à contempler le vide, à me motiver pour bouger mon arrière train sachant qu'aujourd'hui c'était mon jour de repos. Je soupirais face à cet ennui qui je précise, ne faisait pas partie de mes habitudes. A vrai dire, je ne tiens pas en place et vagabonde dans touts les coins ou alors, je  traîne souvent avec mes potes. Fin bon, il était bien trop tôt pour que cette bande de nigauds foutent un pied dehors. Le réveil affichait que 10 h, ce n'était pas fort étonnant. S'il fallait compter sur eux, ce n'est qu'à partir de 14 h et encore... Il se remettent à peine des grande soirées bien arrosées. Et moi ? Je sortais du lot sans trop me vanter. Ni devoirs, ni même une âme qui vit dans l'appart, à croire que hyung a filé en 4 ème vitesse. Je soupirais de solitude dans mon vaste lit, perdant mon regard sur ma dernière folie à la pointe de la technologie et aucun nouveau message. C'est dans ma plus grande peine, que je parcourrais mon répertoire et laisser mon caractère à faire chier mon monde prendre le dessus. Voilà qu'un nom m'interpellait fortement et c'était celui de Samie ! Cette fois-si je pouvais remercier mes imbéciles de potes à m'offrir en guise de cadeaux "un gars". Bon ok j'admets vouloir une meuf bien gaulée, mais que voulez-vous ? Ils m'ont offert un mec et qui puis est très mignon. Je me grattais le cuire chevelu, chassant ce soudain intérêt que je portais envers Samie et pris l'initiative de le déranger par texto. Je restais bloqué au premier abord, avec un simple "Salut !" Je me demandais si c'était une bonne idée de le déranger. Après tout, lui aussi a une vie non ? Ash je me voyais mal lui avouer qu'il était obligé de vaincre mon ennui, mais en voyant le temps festival à l'extérieur de l'appart, forcément, j'ai envie d'ôter mon cul du pieux.

Finalement, j'ai tapé le restant du sms, précisant l'heure ainsi que le point de rendez-vous à Samie. Un sourire malicieux se marquait sur mes lèvres, un signe de ma bonne humeur. Tout en continuant dans cette voix, je m'étirais et baillais dans salle d'eau. Le lion est réveillé et malheureusement pour lui, il ne peut pas chasser la gazelle. Soyons positif Ya Lun, tu pourras demander à Sam de porter une robe durant le shopping ! En y songeant, l'image de mon pseudo petit ami en nana reflétait dans mon esprit. Souriante et Mignonne... Je chassais rapidement cette absurdité dans ma tête et manque de pot, je me vautrais au sol. Evidemment, deux jambes dans un seul trou, ça risque de ne pas fonctionner babo ! Un frottage de fesses et c'est reparti pour le mode habillage. T-shirt simple, jean, basket, le classique quoi ! Ce n'est pas "le" rendez-vous ultra romantique. Un coup d'eau sur mon visage et coiffage à la brosse, j'étais enfin prêt pour chasser mon ennui aussi vite que possible. Un passage éclair dans la chambre afin de récupérer mon cellulaire et je sautais directement dans mes baskets.

Le soleil m'accueillit chaleureusement dès la sortie du bâtiment, je me laisser embellir par ses rayons. Fallait bien que je bronze, surtout blanc comme un cul je suis... Direction Nankin, là où l'on peut trouver toutes sortes de boutiques ! Je pressais le pas toujours dans la bonne humeur, sans même utiliser mon mp4 durant le trajet puis le point de rendez-vous s'offrait à moi sans la présence de Samie. A croire qu'il n'était pas pressé de me voir...  Un soupire face à se mécontentement, je me précipitais tout de même sur le lieu et jugeais d'attendre "monsieur" en m'appuyant sur un vulgaire lampadaire. Ha ce gars, il se laisse si désirer, a-t-il vue l'heure sérieux ?



made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Shao San
- i'm a fake lover -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 11/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant... PV Shao San   Lun 23 Sep - 22:06

    « Petite lueur dans l’obscurité. Enroulée dans ses couettes qui lui passent jusque par dessus la tête malgré l’heure avancée dans la matinée, San pousse un profond soupir en reposant son portable sur le parquet verni où est simplement posé le matelas unique qui lui sert de lit. La petite chinoise se roule en boule sur les ressorts moelleux, les doigts crispés sur sa poitrine plate. Chaque muscle de son corps est douleur. Le manque de sommeil a rongé les poches sous ses yeux. Sa seule envie actuelle est de mourir en paix, ne plus jamais sortir un orteil du cocon protecteur qu’elle s’est créée. Ses yeux retombent sur l’écran lumineux où s’affiche encore les quelques lettres de l’homme supposé être son compagnon. La jeune femme roule dans l’autre sens en grognant, n’ayant aucune envie de lire le message qui lui est destiné. Ses ongles déjà courts sont rongés d’angoisse. L’envie de voir le jeune homme la tiraille. Déchirée entre l’envie de jouer et la peine de n’être jamais découverte. Profitant d’être seule, elle soulève son t-shirt trop large pour observer sa poitrine en boudant. Quel abruti ce type. Elle ferme les yeux, serrant dans ses bras une peluche bien trop grande. Tout est toujours dans l’extrême chez Shao San. Sa taille minuscule, ses pulls trop larges, ses colères trop intenses, sa rancœur trop ancrée, et son impression d’être en chute libre lorsqu’elle entend le rire innocent de Ya Lun. Résignée, la danseuse tâtonne sous les couettes, cherchant le petit appareil qui lui indique simplement un lieu de rendez-vous. Elle grogne une nouvelle fois entre ses lèvres. Juste ça, une heure, un ordre. Dieu qu’il l’énerve parfois. Pourtant, l’envie de l’entendre râler parce qu’elle passe ses doigts fins dans ses cheveux en bataille se fait la plus forte. Centimètre après centimètre, elle s’extirpe de son nid douillet, pestant pour la forme contre les lubies bien trop matinales de son petit-ami. Le jet brulant de la douche est pourtant un tel bonheur sur ses muscles torturés qu’elle est bientôt uniquement occupée à se convaincre de ne pas y passer la journée. Ce sont les tambourinements de sa colocataire sur le pan de bois branlant de la porte qui la mettent dehors, à contrecoeur. Tout le monde s’est donné le mot pour la frustrer aujourd’hui. Trempée, elle ressort uniquement vêtue d’un jean si collant qu’il pourrait être indécent si son sweat ne tombait pas aussi bas sur ses genoux, dissimulant l’absence totale de ses formes. Ses mèches de cheveux rebelles et humides ne subissent qu’un rapide passage de sa main nerveuse pour tenter de les dompter en vain avant qu’elle ne s’échappe de l’appartement, claquant la porte pour informer celle qui partage son foyer de sa sortie.

    Les écouteurs enfoncés dans ses oreilles, San tapote sur son genoux en rythme durant le trajet en métro, perdue dans ses pensées. Pour Ya Lun, elle ne fait que gagner sa vie, un travail un peu original. Quelques sous de côté pour mieux assurer son statut d’étudiant. Ce qui était le cas, au début. Avant que cette bande de mecs hilares ne débarque. Se bousculant les uns les autres, la montrant du doigt avec un enthousiasme indécent. Personne ne s’est jamais soucié de la blesser. « Regarde là, on jurerait que c’est un mec. » Avoir entendue cette remarque toute sa vie ne la rend pas moins douloureuse. Elle les avait détesté, de vouloir utiliser cette blessure pour faire une mauvaise farce à l’un des leurs. Elle aurait volontiers vendu la mèche si n’était pas apparu le visage bougon de Ya Lun. L’immense bonheur de le dévorer. Après tout, il aurait pu rompre son contrat à n’importe quel moment. Au lieu de ça, il lui donnait rendez-vous en plein milieu de Nankin. Elle se promet de lui faire passer un après-midi à le rendre fou pour lui apprendre à la tirer de son lit sans possibilité de se défiler. Enfin, si, elle aurait pu. Elle n’avait juste pas envie. Alors quand elle aperçoit son boyfriend, elle esquisse un sourire carnassier. Dans un cri de joie, elle saute sur le dos du jeune homme, grimpant sur ses épaules sans attendre qu’il puisse la repousser. « Yah ! On ne t’a jamais dit de laisser dormir les gens le matin ?! » De ses doigts fins, elle attrape le haut de son oreille, la tirant fermement pour lui faire regretter son égoïsme. Au pire, il aurait pu la rejoindre dans la douce chaleur de ses couettes. Mais l’en tirer, ça allait vraiment trop loin pour rester impuni.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Zhang Ya Lun
- i'm a customer -
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 07/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant... PV Shao San   Lun 30 Sep - 16:56

Shao San & Zhang Ya Lun
Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant....



Les voitures, les passants défilèrent à toute vitesse. J'ai eu de belles occasions à observer pas mal de scènes "des couples s'échangeant un laconique baiser, un gentil gars venant en aide à une mamie". Toutes ces choses qui ne frôlaient guère mon esprit, puisque depuis petit, je possédais déjà une part d’égoïsme. Rare fois où je descendais dans la rue en détaillant ce qu'il passait. Encore moins d'échanger des gestes romantiques avec ma bien aimée et pourtant, comme tout les gars de mon âge, j'ai eu le premier big love si on peut le prononcer ainsi. A cette pensée, la déprime se lisait sur mon visage, le temps des premiers bisous me manquaient. A cette époque je ne possédais aucune conscience sur l'étendue du travail à fournir avant de réussir sa vie. Diable même en étant richissime, les rêves ont un prix. Forcément à l'heure actuelle je me tue à la tâche afin de devenir un danseur de renommé. Malgré tout, ce labeur m'incite à prendre de la maturité et se montrer plus présent envers mon entourage. Samie faisait également partie de mon changement comportemental. Qui aurait cru qu'un jour je viendrais m'attacher autant à un gars ? Bon ok n'oublions pas mon hyung ainsi que mon meilleur ami, mais là c'était totalement différent non ? Ash Sam me facilitait pas la tâche. A croire qu'il jouait le rôle du petit ami seulement pour se venger ? On y croit ! Mais sérieusement se venger de quoi ? On ne s'est jamais vue auparavant... Je ne comprendrais jamais ses aptitudes envers moi et encore moins pourquoi il insiste autant à jouer son rôle du boyfriend. Des tonnes de filles voudraient d'un petit ami comme lui, autant sur l'aspect physique que ses drôles de mimiques !

Immergé dans mes pensées, c'est une lourde masse sur mes épaules qui finissaient par me reconnecter à la réalité. En parlant du loup... Je sursautais par cet effet de surprise et montrait parfaitement mon mécontentement. La délicatesse de Samie et sa manie à me foutre totalement dans l'embarras. Je n'avais guère le temps de le repousser, qu'il prenait déjà ses aises et me tira l'oreille. Une grimace en route, cette fois-si il était hors de question de me taire. Par un grognement, je fis descendre le jeune de mon dos comme si tout cela n'était qu'un simple malentendu. - Haaaaaaa babo c'est quoi cette manie hein ? Tu m'as fait peur ! T'es content maintenant ? Je boudais comme dans mon habitude, avant de prendre conscient qu'après tout, j'en faisais tout un fromage. Ok Ya Lun calmes toi et excuses toi ! Tsss je l'avais bien dit Samie me pousse à agir comme un doux agneau et puis bon c'était "ma" journée alors pas de chichis. Je soupirais face à ma prise de courage et me voilà lancé dans les excuses. - Mianhae... juste fais gaffe la prochaine fois ok ? Je regardais timidement Sam et effaçais rapidement ce mal être qui s'était emparé de mon âme. C'est ainsi qu'il était temps pour moi de proposer le programme de cette sortie improvisée du matin. - T'as déjeuné ? J'ai la dalle ! Bon voilà le programme ! On mange et comme tu es payé à jouer le rôle du petit copain, je te propose qu'on aille faire du shooping après ça te va ? Sans attendre la moindre réponse je le poussais jusqu'à la prochaine boulangerie, mes mains posées sur chacune de ses épaules.

Une vitrine recouverte de milles pâtisseries nous offrait un tel spectacle alléchant ! La faim se fit vite entendre dans mon estomac, qu'il était hors de question à rester cloîtré ici derrière Samie. Je repoussais le jeune homme jusque dans la petite boutique, puis comme bon boyfriend que je suis, je ne lui laissais guère le choix de décliner mon offre. - Choisis ! C'est mon rôle de t'offrir quelque chose je crois ! Mon attention se porta sur une jolie demoiselle occidentale sûrement une française vue le nom inscrit sur son badge. - Vous mettrez tout sur ma note et dans ce cas je prendrais humm... ceci. Je pointais du doigt la chose la plus attrayante à mon goût et il me restait plus qu'à attendre sagement la réponse de Sam, sans trop me soucier des prix exorbitants affichés sur les étiquettes. Après tout, le plaisir n'a pas de prix !  



made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Contenu sponsorisé

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant... PV Shao San   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est qu'un simple moment passé ensemble et pourtant... PV Shao San

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- WE DREAM OUT LOUD - :: rue de nankin-