AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- forum fermé -
on continue ici: http://daybreak-rpg.activebb.net

Partagez | .
 

 (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wo de mingzhi shi
Byeol Carter
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 30/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi   Lun 30 Sep - 17:41

byeol carter
" et une petite phrase en dessous pour le style "

- carte d'identité
nihao! mon petit nom c'est byeol carter. je suis un  garçon et j'ai 17 ans. je suis né(e) le 13.95.10 à londre, je suis donc un coréano-anglais. enfin, pour finir, je suis étudiant en commerce ( et boxeur de rue ) et on me dis souvent que je ressemble à park ji min. de plus, je suis un personnage inventé.
j'ai décidé que je serais un fake lover

question 1 ★ pour toi, le petit ami idéal se résume à quel genre de personne? qu'est-ce que tu regarde en premier?
son visage. tout est une question de beauté. honnêtement je ne pourrais pas me voir sortir avec une personne laide - ma fierté en prendrait un sacré coup - parce que j'ai de hauts standards, vous comprenez?
sa personnalité. mh. j'aime bien les personnes gentilles,  douces, tendres, bref assez romantiques quoi. mais c'est assez rare en ce moment, je veux qu'on soit bons amis avant toute choses et que la confiance s'installe.
son corps. je regarde ses formes bien sûr. une fille qui n'a pas assez de poitrine, ou de fesses... voir même un mec qui n'a pas un objet cylindrique assez grand. enfin je suis à cheval sur la propreté, donc les poilus et les crades, vous les bannissez.
son porte-monnaie. je cherche quelqu'un de riche, c'est ue question stupide que vous me posez là. franchement, si la personne n'a pas un portefeuille pour satisfaire mes besoins essentiels, ça ne peut pas fonctionner. il me faut quelqu'un à ma mesure, comprenez?
j'en ai aucune idée. une personne sympa avec qui on peut assez facilement discuter. je demande pas l'être parfait non plus, on va dire que j'aime tout le monde et que je laisse les choses se faire d'elles-même.



question 2 ★ dans cette liste de mots, qu'est-ce qui te correspond et surtout te décris le mieux? tu peux sélectionner deux choix maximum si tu veux.
patient, modéré, tolérant, romantique, doux, généreux, à l'écoute.
sérieux, calme, réservé, timide, susceptible, intelligent, persévérant.
dérangé, hyperactif, sociable, pipelette, souriant, attachant, farceur.
fortuné, galant, indécis, prospère, privilégié, réputé, obligé.
je suis unique, alors rien de cette liste ne me correspond, sans passer pour un baratineur.



question 3 ★ une immense araignée vient de passe, tout près de toi. quel est ta première réaction? sois honnête.
ben alors, bernadette... qu'est-ce que tu fiches hors de ton bocal. tu vas vite y retourner, non mais.
je frôle la crise cardiaque après avoir sursauté de vingt mètres de haut. je me dis que si je m'éloigne le plus loin possible, elle me suivra pas.
ouais bon, c'est qu'une araignée, les petites bêtes mangent pas les grosses. elle est pas mignonne, alors soit je la tue, soit je la remet dehors. ça dépend de mon humeur.
j'essaye de pousser des cris menaçants - bien que je suis complètement paniqué. j'ai très peur de détourner mon regard de la bête, mais je tente par tout les moyens de la faire fuir.
je passe mon chemin. j'm'en fiche, j'ai des gens chez moi, alors ils finiront bien par s'en occuper eux-même non?



question 4 ★ ton passe-temps, ton hobby, ta passion, tes loisirs ou simplement ton activité favorite, c'est quoi?
j'aime surtout et avant tout le shopping, mais il m'arrive de faire des voyages ou des croisières, bref. j'aime surtout dépenser mon argent, et me la couler douce. c'est aussi simple que ça.
un passe-temps? je travaille beaucoup mais je dirais que je passe mon temps libre à faire du sport. j'ai pas particulièrement de sport en particulier, je fais un peu de tout.
la fête bien sûr ! vous ne pouvez pas vous amuser à faire une soirée réussie sans mon humble présence, c'est évident. j'aime sortir et écouter de la musique.
sortir avec mon amoureux, organiser des petites soirées en tête à tête, aller au cinéma, manger u restaurant. bref, tant que je peux avoir mon petit copain, le passe-temps sera parfait.
le sexe, le sexe, le sexe. c'est aussi simple que ça... alors je sais pas si ça peut être considéré comme un loisir ou quoi que ce soit, mais bon. c'est comme ça.



question 5 ★ c'est peut-être indiscret, mais t'en est où niveau sexualité ?
j'ai mon copain / ma copine. ça me convient parfaitement ! je n'irais jamais voir ailleurs.
c'est pratiquement mort, en fait. je dois dire que mes mains connaissent très bien les parties les plus sensibles de mon corps, si vous voyez ce que je veux dire.
une nouvelle personne tous les soirs ? c'est aussi simple que ça.
ce n'est pas ma priorité. si je tombe sur quelqu'un et que ça clique, tant mieux. c'est pas plus grave si ça tombe à l'eau.
qu'est-ce que c'est, ça ? une forme de rituel vaudou ?



question 6 ★ que préfères-tu parmi tous ces choix ?
la solitude. parce que mine de rien, j'ai besoin de me retrouver dans mon coin une fois de temps à autres.
l'alcool. parce que tout le monde sait que la fête est ma meilleure amie.
la nature. il n'y a rien de plus relaxant qu'une longue balade dans la forêt.
la neige. juste parce que j'ai vraiment envie de t'éclater une balle de neige en pleine gueule.
le corps humain. c'est fou le nombre de truc cool que tu peux faire avec ça !
behind the computer
→ ENA ou DAETRUST; je fais mon dc avec la flemme de me présenter à nouveau D: regardez chez yi yuan alors ♥ kiss les gens ♥.

Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Byeol Carter
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 30/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi   Lun 30 Sep - 17:41






how the story goes on ★Mon histoire devrait être des plus simples. Je suis, ce qu'on appel communément chez les pauvres, un gosse de riche. La cuillère en or dans la main depuis la naissance, un bavoir de soie, une couche en dentelle, des jouets en argent. Ainsi de suite jusqu'à vous décrire mon "toilette" privé, automatique et électrique. Oui, ils n'ont pas ça les gens sans sous. Mais que nenni, l'argent je m'en fou. Je suis né en Angleterre, à Londres, d'une mère purement anglaise avec son accent bourgeois et d'un papa Coréen, riche grâce à son entreprise. Ma mère est couturière et créée des vêtements pour les hauts placés, comme la reine elle-même. Durant des années, elle s'est enfermée dans son atelier en glorifiant son excellent travail ou en allant se pavaner devant des caméras souhaitant des réponses à de nombreuse question. Tandis que de l'autre côté, mon père discutait finance avec ses employés, criant sur les stagiaires ou buvant un café comme un gros fainéant dans son bureau. La belle vie. Monsieur Byeol s'est donc installé à Londres pour faire vivre sa nouvelle entreprise, implantée en pleins centre ville. Il a connu un sucés phénoménale, obtenant le regard de la royauté en personne. En gros, c'est ainsi que ma mère et mon père se sont connu. Durant un repas organisé par la reine et tout le toutim. Moi ? Je suis venu au monde quelques années plus tard, à Londres. à dire vrai, ce fut un peu la troisième guerre mondiale quand ma mère a accouché. Elle criait tellement fort et s'énervait pour un rien, que les médecins priaient qu'elle ne fasse jamais d'autre gosse dans leur hôpital. C'est ainsi que je suis arrivé dans cette famille de riche, toujours occupé par leur boulot. à peine quelques mois après ma naissance, ma mère me confiait à une nourrisse, jugeant son travail plus important que son enfant. L'école, mes notes, mes spectacles, mes cadeaux, mes sourires. Elle ne fit attention à rien de cela, comme mon père. Désespéramment, j'ai cherché l'amour de mes parents, n’obtenant rien d'assez suffisant pour un enfant. à mes anniversaires, ils m'offraient le plus gros et le plus coûteux des cadeaux, mais ils n'étaient même pas là pour me les offrir. Dès fois, j'en recevais une trentaine, tous différent, mais jamais de leurs mains. à la longue, j'ai abandonné l'espoir d'avoir un repas à trois, sans boulot autour. Oui, il m'arrivait parfois d'être attablé avec eux, mais il y avait tellement de personne invité que c'était peine perdu. Je me sentais si triste, si... énervé. Alors je me suis tourné vers mes amis. Je voulais en avoir pleins, être apprécié et admiré! Quitte à faire d'abord le pitre, à me faire facilement accepter par les autres et au final, occuper la place la plus haute des élèves. Quelques années plus tard, nous plions bagages pour la Chine. Même pas Séoul, ou la Corée du sud! Je n'y ai même jamais mit les pieds... un comble pour un coréen, non ?

La vie en chine fut un désastre de A à Z. Du moins, au début. Je devais avoir huit ou neuf ans quand j'ai débarqué dans cette ville où le moindre panneau me semblait venu d'une autre planète. Mes parents, étant soit anglais, soit coréen, ne m'avaient jamais apprit la langue! Je me suis donc retrouvé dans une classe pour "enfant en difficulté" où j'ai dû apprendre rapidement à parler comme les autres. Puis je suis rentré dans un cursus normal, devenant aussi normal. Ma vie reprenait son cours habituel. Maman absente, papa absent. Bon sang, que j'en avais réellement marre de leur boulot! Ils ne juraient que par ça! Un jour, j'ai eu l'idée de planifier un kidnapping. Vous savez, quitter la maison sans prévenir la nounou et faire genre de chialer au téléphone avant de demander à un clochard de jouer le jeu. Oui, j'ai traîné avec les pauvres SDF sans avenir, par pitié. Ils étaient si seuls, comme moi. à cette époque, j'avais treize ans. Mes parents semblaient un minimum paniqués et ils firent en sorte de donner la rançon à ce pauvre monsieur.... Quelques heures après, je me prenais une baffe sur chaque joue, de mon père et de ma mère. Du coup, le clochard a gardé l'argent pour dédommagement. Genre, j'étais coupable de l’importuné! Qu'importe, puisque mes parents retournèrent à leur boulot et moi à ma vie tranquille. Avec le temps, je me suis simplement concentré sur l'école et mes potes. J'avais cette crainte d'être rejeté par les autres, me rendant si attaché à la popularité. J'ai bravé n'importe quel danger pour être vu de tous, connu de tous et apprécié de tous. Qui ne connaissait pas Byeol Carter ? Oui, le garçon souriant, sympathique et si intelligent. Je les rapportais les bonnes notes, sans trop d'effort. Mais voila, je n'avais toujours pas l'attention de mes parents.

Je crois qu'à mes seize ans, j'ai abandonné l'idée d'être embrassé par ma mère ou enlacé par mon père. Je voyais ces gosses accompagnés par leurs parents et qui râlaient leur honte. Je voudrais être à leur place. Je voudrais que mon père m'emmène jusque devant le portail ou que ma mère me prépare mon déjeuner. Mais rien de tout cela. J'ai un chauffeur pour moi tout seul et une cuisinière pour moi tout seul. Une vie par intérêt. J'avais besoin d'un plus, d'un quelque chose qui fasse de moi un être bien vivant! La boxe. Les gars célèbres de mon lycée pratiquaient tous ce sport.... Du moins, ils disent que ça l'est. En vérité, ils se rendent dans une salle "secrète" pour s'entraîner avec un drôle d'oiseau se disant "professeur de boxe" et qui organise des tournois de rue. Oui, j'ai rejoins cette bande. Oui, je tape pour me sentir vivant. Il n'est pas rare que je rentre chez moi avec un œil cerné de violet, marquant un coup de poing en pleins dans la face. J'ai arrêté de compter mes bleus à cinquante, après un mois d'entraînement. J'aime juste ce mérite qui gonfle ma poitrine quand j'entends tout ces gens crier mon nom. "carter! carter!" Ils m'encouragent, me poussent à aller plus loin. et je décolle, je m'envole, je franchis n'importe quel obstacle. Sauf lui.

Lui, c'est le hic dans mon histoire. Un garçon. Un ami ? pas vraiment. Enfin oui! C'est mon meilleur ami, celui en qui je peux avoir confiance. Celui a qui je peux me confier. Pourtant, il n'est pas célèbre. C'est juste un étudiant comme les autres, mais c'est le meilleur à mes yeux... Bien que j'ignore encore pourquoi je me comporte ainsi avec lui ? Doux, gentil, docile. Trop docile. Ce garçon peut me faire des choses que personne n'a le droit de faire. à dire vrai, il peut tout faire sans m'énerver, sans attirer mes foudres. Qu'est-ce donc ? Une amitié trop poussé ? Je voudrais croire que nous sommes simplement des amis, des vrais mais... Comment penser ainsi quand ce dernier déclare haut et fort qu'il m'aime ? Moi aussi, mais peut-être pas de la même façon ? C'est vraiment flou pour moi et avec cette histoire d'agence. Oui, ces crétins de ma bande qui m'ont inscrit à cette agence, après un pari entre eux. J'ignore lequel, mais je les déteste! Me voila enchaîné à cet endroit, avec ce truc autour de mon poignet... J'en fais quoi ? Et qui dois-je me coltiner ? Si seulement je pouvais partir de là, mais ça semble impossible tant que je porte ce bijou et que mon contrat n'est pas terminé. Quel contrat ? J'ai même pas de petite copine - ou petit copain- fictif/ve.

------

that's how i live my life ★ Les personnes qui me connaissent vous dirons tous que je suis un gars génial. Oui, ça va mes chevilles, elles se portent très bien. Non, je n'ai rien d'un narcissique amoureux de son miroir ou d'un péteux qui se glorifie sans arrêt et à n'importe qui. Disons que je sais parler, trouver mes mots et que j'ai une classe que beaucoup voudrait obtenir. Du moins, seulement en publique. C'est si simple de s'accaparer l'attention des gens, de les avoir rien que pour soit, ou même de se sentir aimer. Au fond, c'est la chose que je cherche le plus sans vraiment me l'avouer. Un regard, un sourire, une main tendue. Qui a-t-il de mieux qu'être entouré et apprécié ? Je sais bien qu'à l'école les filles ne me regardent que pour mon physique et que les mecs traînent avec moi parce que je suis bon en boxe. Mais, parfois, je voudrais être admiré pour autre chose que ça. Qu'ils remarquent que je suis un garçon souriant, joueur, sympathique. Un garçon qui adore sortir en ville pour s'amuser ou pour manger. Un garçon qui n'hésiterait pas à se sacrifier pour les autres, pour un minimum d'amour ou d'amitié. Un garçon désespéré par la vie, qui ne veut pas rester ancrer dans sa monotonie ou dans une répétition lassante des années précédentes. Je ne veux pas être oublié, ni ignoré. J'ai même horreur de cela, quand les gens m'évitent ou qu'ils ne font pas attention à moi. Certes, j'ai un caractère bien trempé, je n'ai pas peur de grand chose et je fais en sorte de n'avoir peur de rien! Téméraire, courageux, héroïque même ? Je veux donner cette image du type cool à qui tout le monde voudrait ressembler. Imaginez le mouvement de foule en entendant ce simple prénom. Carter. « Je voudrais être comme Carter plus tard » Oh oui, je voudrais tellement l'entendre dans les bouches des gosses avec qui je joue à mes heures perdus. Après tout, j'aime bien taper le ballon avec les gamins du quartier ou protéger les fillettes qui pleurnichent quand l'un d'eux se montre désagréable. Même dans mon quartier je suis connu et apprécié. Les parents me félicitent d'être un bon enfant, ou d'aider simplement les leurs. Et moi, j'adore ça. être complimenté, recevoir des tonnes de fleur, sentir cette fierté gonfler mon torse et mon cœur. J'ai un besoin essentiel à être populaire, à recevoir cette gloire et ce mérite. Alors je fais aussi en sorte de ne décevoir personne. J'en viens même à passer en seconde, voir en dixième derrière tant de responsabilité. Être le meilleur gars du lycée, le meilleur boxeur de la bande, le meilleur pote, le meilleur protecteur. Tout simplement être le meilleur. On m'a souvent dit que j'abusais de mes ressources, que j'allais finir par m'épuiser ou par craquer mais, je m'en fou. Si je baisse les bras ou si je pose un seul genoux à terre, ils vont tous se détourner de moi. Je crois que cette soif d'attention me rend dingue, complètement parano et souvent je perds le plus important de vu. Comme ceux qui tiennent à moi pour pas grand chose, comme ce garçon. Il n'est pas reconnu à l'école et je ne pense pas qu'il cherche à l'être mais.. Pourtant il s'accroche à moi. Il est si enthousiasme, si... Si lui, quoi. Tout ce que je n'arrive à être avec les autres, par peur que mon véritable moi choc et n'intéresse personne. En vérité, je suis plus timide qu'on ne le croit. Pas vraiment bavard et assez craintif. le genre qui soucie de son avenir mais qui ne sait jamais quelle décisions prendre. Le gamin paumé et qui se refuse d'être un faible, qu'importe les événements. Et malgré qu'il tombe en morceau ou parte en fumée, il reste fier et droit, sans jamais sourciller. C'est vrai, j'accorde trop d'importance à la place que je peux occuper dans la société et cela me bouffe mais... Que suis-je sans ça ?

------

que pensez-vous de l'agence? ★ Une agence ? Qu'elle agence ? Je ne vois pas trop de quoi vous parlez en me posant cette question. Je ne suis jamais allez dans une agence, même pas pour voyager... Attendez... Cette agence là ? Celle qui m'a refourgué ce bracelet et indiquez les choses à faire ou à ne pas faire ? attendez! J'ai jamais signé quoi que se soit dans cette agence! Je ne sais même pas comment ils ont eu mon numéro de téléphone pour me joindre et me donner rendez-vous. J'y suis aller comme ça, en croyant que c'était important et... Je me retrouve à devoir jouer le petit copain pour je ne sais qui le plus offrant. Même pas capable de me trouver quelqu'un. Où est la caméra cachée ? Je déteste les mauvaises blagues! Cette agence ne m'a rien fait. Je m'en moque pas mal que des gens l'utilisent pour se faire du fric, pour se vider les couilles ou pour se donner un semblant de crédibilité. Je ne suis pas désespéré à ce point, quand même. Mais de là à finir dans leurs dossiers, c'est abusé. Je n'ai jamais voulu être un fake lover, jamais! C'est encore ces abrutis qui me servent de "pote", ils vont comprendre qu'elle utilité peut avoir ce bracelet quand ils n'auront plus de dent.

populaire
" quelque chose ou quelqu'un qui est connu d'un large publique. une expression populaire, une célébrité, une bonne réputation dans son bahut "

Code:
aidez nous avec le bottin! remplissez en minuscules c:

[color=#ff3333]♦[/color]♦ [b]célébrité[/b] (surnom, groupe) ➸ [i]personnage[/i]
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Bao Tao Xin
blackjack ♡ the botoxed bitch
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 22/08/2013
Citation : Cause I knew you were trouble when you walked in
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi   Lun 30 Sep - 18:16

enaaaaaa  
bonne chance pour ta fiche (que j'ai hâte de lire huhu )
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Yang Seiny
myeon ♡ the cap'tain noodle
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 28/09/2013
Citation : hot couture - manila luzon. ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi   Lun 30 Sep - 18:54

ce titre qui déchire tout. ♥ jet'aimemoi.
rebienvenue & faisons des tonnes de gosses.
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Byeol Carter
ena ♡ le cerf-volant
avatar
au nom de l'étrange

Inscrit(e) le : 30/09/2013
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi   Lun 30 Sep - 20:10

blackjaaack  
merci ! ( je vais essayer de faire un truc potable -pleurs- )

SENILEEEEEEEEEEEEEEEEE ♥️ quej'aimefort.
des tonnes de carton sénile (a)
Revenir en haut Aller en bas
wo de mingzhi shi
Contenu sponsorisé

au nom de l'étrange


MessageSujet: Re: (+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi   

Revenir en haut Aller en bas
 

(+) byeol carter ✧ gierhgeruhorhogi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- WE DREAM OUT LOUD - :: the dream so real-